AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I still remember that girl {jadolita}

Aller en bas 
Lolita OsbornJE SUIS À SINGAPOUR
avatar
JE SUIS À SINGAPOUR
je suis à Providence depuis le : 26/04/2018 et j'ai rendu : 198
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: I still remember that girl {jadolita}   Jeu 10 Mai - 14:28

I still remember that girl ※※※ Lolita Osborn n’était décidément pas du genre à regretter quoi que ce soit. Les réputations qu’elle façonnait, les bêtises qu’elle faisait, les sarcasmes qu’elle utilisait sans cesse. Jamais rien ne la faisait culpabiliser, rien ne l’atteignait, elle se sentait toujours invincible. Jusqu’au jour où son coeur s’est mis à piquer. Amour de jeunesse, amour de toujours, elle n’avait jamais put se débarrasser de cette faiblesse. Les mèches brunes qui s’éparpillaient sur l'oreiller, ce regard aussi doux qu’une gelée royale, ce sourire, oh oui ce sourire, elle pourrait tuer rien que pour revoir son sourire. Des mots tranchants, des larmes assassines, la voix brisée de l’enfant, “C’est fini, Lolita.”. Ce soir-là, elle l’avait bien sentie, le déchirement de son âme. Pourtant, la logique qu’elle s’était imposée ces dernières années ne semblait pas suivre et enfermait la blonde dans un déni profond. Elle ne comprend pas, Jade, elle ne comprend pas. Mais Lolita, et si c’était toi, l’idiote de l’histoire ? Jusqu’ici, elle n’arrivait pas à l’admettre. Elle avait réussi à continuer son petit jeu, ses petites cachotteries, à tromper ses vraies envies avec des plaisirs passagers. Elle mentait à ses propres pensées, elle riait au nez de sa blessure encore fraîche et finalement, cette réunion stupide a tout déséquilibré. Lolita, elle savait qu’elle n’aurait jamais dut venir, mais le fait est qu’elle y était et depuis, Jade l’obsède encore plus qu’avant. C’est probablement pour cette raison qu’elle est là, depuis la porte du dortoirs des Goddard Hall, à une heure tardive, en train de martyriser son pauvre téléphone. Bien heureusement, elle réussit à pénétrer la résidence après avoir soudoyé sa soeur avec dix malheureux dollars. La tête blonde laisse ses yeux se poser sur toutes les portes, tous les noms affichés, à la recherche de celui de sa promise. Elle est tellement absorbée par son objectif qu’elle en oublie les battements violents de son coeur. Et finalement, elle arrive devant la chambre. Jade Al Shakir. Jade. Les doigts de la Osborn caresse le bois un instant avant de finalement toquer. “Ouvre-moi, Jade.”. Il était trop tard pour reculer, il était trop tard pour regretter et Lolita n’avait plus envie de se cacher. Tout à tas de choses lui traversaient l’esprit mais ses pieds restaient fixés au sol tandis que sa poitrine vibrait sous les coups de son organe vital. “Ouvre-moi, c’est Lolita.”.




(a) blue moon
@Jade Al Shakir
Jade al ShakirJE SUIS À SINGAPOUR
avatar
JE SUIS À SINGAPOUR
je suis à Providence depuis le : 06/05/2018 et j'ai rendu : 59
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I still remember that girl {jadolita}   Dim 13 Mai - 18:39

I still remember that girl ※※※ Histoire. Phénomène complexe capable de ruiner un hypothétique futur, un simple brin interchangeable capable d’apporter le chaos sur la planète entière. Des pans entiers étudiés par les nouvelles générations, bien que l’historien se devait de demeurer le plus objectif possible, l’humain était soumis à un biais important. Pathétique enfant incapable de rester de marbre devant les violences de la période contemporaine et pourtant celle qui n’était que spectatrice de la propre désolation de son coeur. On ne pouvait pas changer l’histoire. On ne pouvait émettre qu’un avis qui nous est propre. Et encore. Myocarde éteint, battements factices pour une survie. Poupée dramatique. Poupée qui s’en remettrait un jour. Sentence irrévocable qui avait offert que désespoir à ses rêves de romance, un bonheur qui ne serait jamais sien en restant dans les ténèbres. Poupée désirant le crier à la terre entière alors elle s’abandonne. Enfance détruite par son premier amour. Poupée qui se dévergonde dans les bras féminins, se trouvant des amantes éphémères capable de l’assumer elle. Nuits charnelles insipides et pourtant une expérience qui n’était que croissance. Mal-être orageux s’abattant sur la conscience de l’enfant. Bruit sourd. Mur de silence s’ébranlant tel celui de Berlin. Résonnante familière laissant son myocarde s’emballait sous l’émotion. Traître. Cloison salvatrice, serrure verrouillée pour laisser les occupants en sécurité. Annonce du prénom. Traître d’Osborn, l’enfant aurait du savoir que celle qui hantait ses pensées pouvait faire appel à sa propre famille. Osborn. Poupée qui aurait du fuir loin de Providence. Rentrer dans une autre université de l’Ivy League. — Mouais. J’en ai pas envie. Enfant pétulant, incapable d’affronter ses propres démons. Lolita. Nom d’un démon supérieur qui avait détruit sa confiance en elle. Maillot de basket d’un de ses frères, top bien trop grand pour l’amazone, et une culotte avec des pizzas imprimées. Simple appareil pour ouvrir la porter à son plus grand amour. Son plus gros chagrin. — J’espère que tu as une bonne raison pour me déranger aussi tard Osborn. Irritation peinte sur son faciès, enfant dérangée en cette nuit tranquille malgré un mensonge éhontée sur la compagnie qu’elle avait.


(a) blue moon
@Lolita Osborn
Lolita OsbornJE SUIS À SINGAPOUR
avatar
JE SUIS À SINGAPOUR
je suis à Providence depuis le : 26/04/2018 et j'ai rendu : 198
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I still remember that girl {jadolita}   Mar 15 Mai - 17:45

I still remember that girl ※※※ Le front plaqué contre le bois de la porte, froid et poussiéreux. Lolita, elle ne faisait jamais l’effort. L’effort qui change tout. A quoi bon ? Elle avait toujours ce qu’elle désirait. L’argent, les vêtements, les amis, la notoriété, la famille, pourquoi s’embêterait-elle à courir après les autres ? C’était aux autres de ramper derrière elle. Mais Jade, Jade, elle avait un contrôle. Elle ne le réalisait pas encore, mais la brune était totalement maîtresse des émotions de la blonde. Un regard, un sourire, une larme, un rien peut la bouleverser quand il s’agit de Jade. Jade, Jade, elle pourrait répéter ce prénom sans s’en lasser, jusqu’à ce que sa bouche ne puisse plus articuler. Jade, Jade, c’était la pierre précieuse qu’elle aurait voulu garder dans sa poche toute sa vie, à l’abri des regards, rien que pour elle. Son petit secret à elle, qui passe son temps à révéler ceux des autres. Passer ses nuits à admirer la couleur de ses yeux, à goûter la douceur de sa peau, à savourer l’innocent contact de ses lèvres contre les siennes. La voix étouffée de Jade résonne. Pas de surprise quant au refus, Lolita ne s’attendait pas à un accueil chaleureux. Un murmure. “S’il te plait …”. Sésame s’est ouvert, le trésor de la Osborn l’attendait en petite culotte. Elle lui offre un sourire alors que son regard passe par dessus l’épaule de la Al Shakir pour vérifier ses dires. Soulagement profond, solitude rêvée. Le rictus s’élargit, Lolita se permet d’entrer sans attendre d’y être invitée pour prendre place sur le lit en croisant les jambes. “Jolie culotte, Al Shakir. Celle que je préfère.”. Lolita, elle a cet air malicieux, comme si elle se moquait de tout. Mais l’attitude glaciale de l’égyptienne la rend nerveuse. Pourquoi est-elle venue ? C’était le genre de chose auxquelles elle réfléchissait qu’après coup, après tout. Pour la voir ? Pour la supplier de la reprendre ? Pour lui dire qu’elle a changé ? Pour lui dire qu’elle l’aime, tout simplement ? Lolita n’arrive pas à affronter son regard, c’était bien le seul d’ailleurs. Les seules prunelles qu’elle ne pouvait pas affronter sans que son coeur perde de ses écailles. “T’as laissé tes cheveux pousser, hum ?”. Maintenant qu’elle la voit de plus près, elle remarque plus de détails, de ce genre. Le vernis écaillé qu’elle portait était nouveau. Ses fesses semblaient plus fermes. Elle avait perdu du poids, peut être ? Peut être pas. Lolita, elle avait juste envie de toucher, de montrer que si quelque chose n’avait pas changé, c’était bien la violence des pulsations contre sa poitrine. “J’aimais bien, quand ils étaient plus courts.” C’était peut être pour ça qu’elle les avait coupé, qu’elle se dit. Paumes appuyées contre le matelas, elle ose plonger ses iris dans celles de Jade. “Te voir, c’est une bonne raison, j’trouve.”. Lolita, elle lâche pas son masque, pas devant le blizzard Al Shakir. Mais elle sait que Jade peut lire dans ses yeux cette fragilité. Stupide fragilité du coeur brisé.



(a) blue moon
@Jade Al Shakir
Jade al ShakirJE SUIS À SINGAPOUR
avatar
JE SUIS À SINGAPOUR
je suis à Providence depuis le : 06/05/2018 et j'ai rendu : 59
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I still remember that girl {jadolita}   Jeu 31 Mai - 10:09

I still remember that girl ※※※ Princesse des mille et une nuits dont la superbe n’était qu’illusion, sublime mirage soufflé pour ne rester que le myocarde désespéré pour cet amour dont elle avait tant entendu parler. Tu n’es qu’une enfant encore Jade. Sentence qui sonnait son glas à chaque conversation avec ses parents, désir ardent de devenir la proie à cette passion qu’on lui refusait sous couvert d’anonymat complet. Irrésistible envie de ne devenir que cliché de sa génération, partageant mille et une photo de son aimée. Myocarde meurtri par une toison d’or, multitudes de songes cauchemardesque rythmant son sommeil, enfant s’immolant dans un désespoir complet. Incapable. Pathétique. Force de la nature se trouvant exacerbée par le combat. — Marrant ça. Maya disait la même chose y a dix minutes. Faciès sans aucune expression, perdition de la malice pour ne laisser qu’un masque froid envers celle capable de la faire chavirer au moindre mot bénéfique. Je te choisis Jade, je ne veux que toi, crier mon amour au monde entier. Sentence irrévocable qui ne demeurerait que songe après tout, jeune blonde qui n’aurait jamais le cran de se laisser porter par ses sentiments. Désir ardent de pouvoir apercevoir les retombées de cette décision et pourtant déesse d’Egypte n’étant qu’effroi devant l’idée de retomber dans les bras de la jeune fille. — Me voir ? Laisse moi rire Lolita, tu peux aller retrouver ton Hercules sans cerveau avec qui tu es allée aux enchères. Pas besoin de venir me tourmenter avec ta présence. Myocarde délirant sous l’euphorie d’offrir enfin une vérité partielle à sa compagne, brunette qui n’était que exaspérée de devoir cacher son réel ressenti. Regard chocolaté se posant avec fermeté sur la silhouette de la blonde, retenant les ressemblances avec le passé. Le présent passe, le passé n'est plus rien, et l'avenir est incertain. Unique certitude est que l’enfant ne s’éclipserait devant personne pour être heureuse plus tard. Souffrance cardiaque de l’enfance ne serait plus qu’un mauvais souvenir dans quelques années, une passe à traverser au plus vite selon son humble avis.


(a) blue moon
@Lolita Osborn
Lolita OsbornJE SUIS À SINGAPOUR
avatar
JE SUIS À SINGAPOUR
je suis à Providence depuis le : 26/04/2018 et j'ai rendu : 198
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I still remember that girl {jadolita}   Mer 6 Juin - 1:15

I still remember that girl ※※※ Lolita, elle avait encore mal. Lolita, elle essayait encore de se convaincre que tout irait bien si elle faisait comme si de rien n’était. Comme si Jade n’était pas en colère. Comme si elle n’avait pas envie de pleurer à chaque fois qu’elle voyait une photo d’elles sur son téléphone. Comme si imaginer le sourire d’Al Shakir briller pour quelqu’un d’autre qu’elle ne la rendait pas malade. Elle jouait les détachés, elle jouait les sans coeurs, mais elle avait quand même couru le plus vite possible, soudoyé sa grand soeur et parcouru tous les couloirs juste pour la trouver. La blonde esquisse un sourire amusé devant la pique de la brune. Ce genre de commentaires n’attisait pas la jalousie de la Osborn, au contraire, il ne faisait que souligner les intentions d’Al Shakir. Lolita, elle se doutait bien que Jade avait essayé de trouver du réconfort ailleurs, tout comme elle. “Elle a dut s’enfuir super rapidement, ta Maya. A moins qu’elle soit invisible ? Je me ne suis pas assise dessus, au moins ? A moins que Maya soit le nom de ton vibro ?”. Sarcasme comme bouclier de défense, la blonde n’arrivait pas à s’en défaire. Un automatisme, preuve que le stratagème de la brune avait un tantinet soit peu marché. Le coeur de Lolita, aussi craquelé que le vernis de Jade, fragile, faible face au liquide toxique à l’odeur chimique que représentait son orgueil, ses yeux ne se détachent pas de la princesse égyptienne. L’évocation de Philéas la perturbe, elle en rit même. Elle s’en souvient bien des enchères, Lolita. Elle s’en souvient bien, de Jade, avec sa petite robe, elle s’en souvient bien des envies qu’elle avait eut d’arracher ce tissu pour embrasser sa peau, son corps alors qu’elle serrait la main du garçon. Lolita, elle déglutit, elle en rigole encore. “Tu parles de Philéas, là ? C’est ami de mon frère, on est dans la même confrérie, on s’entends bien. Mais j’ai jamais eut envie de lui arracher sa petite culotte, à lui. Pourquoi, Al Shakir ? T’es jalouse ?”. Parfois, Lolita, elle se déteste. Elle se déteste de laisser ses lèvres parler sans pouvoir les arrêter. Elle cherche par à se rattraper, elle joue les confiantes, elle campe sur ses positions, elle se fait du mal à elle-même pour pas que les autres percent cette carapace de fierté. La main qui se balade dans les mèches dorées, la silhouette qui vient se glisser aux côtés de l’objet de ses désirs, les doigts qui se frôlent. “Si je me souviens bien, t’étais pas seule non plus aux enchères. Elle est belle, cette Rebecca Parker. Elle plaît beaucoup aux filles, à Brown.”. La voix qui déraille, le regard qui fuit, Lolita, elle dit qu’elle n’est pas jalouse mais son coeur dit le contraire.



(a) blue moon
@Jade Al Shakir
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I still remember that girl {jadolita}   

 
I still remember that girl {jadolita}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» ♪ Who's that girl ♪
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» A sweet girl and two bad boys [Kity & Jack]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ever true to Brown !  :: YOUR STORY ISN'T OVER :: RPS TOUJOURS EN COURS-
Sauter vers:  
LES TOP-SITES


CONTACTER LE STAFF