AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Some beautiful paths can't be discovered without getting lost. (Nodan)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Some beautiful paths can't be discovered without getting lost. (Nodan)   Ven 1 Juin - 4:34


Some beautiful paths can't be discovered without getting lost.



C’est le week-end, tu te lèves du bon pied. Comment faire autrement lorsque les chauds rayons du soleil vient caresser tes joues en guise de réveil? Tu souries, puis tu t’étires. L’année scolaire aboutissait enfin et tu ne pouvais demander mieux. Déjà, avec plusieurs examens derrière toi, tu ne pouvais que te sentir légère et libérée. Tu pouvais enfin souffler. Et puis, tu avais de grands projets devant toi. Tu avais ressenti le besoin de t’évader, prendre l’air et voir le monde. Tu avais beau te sentir bien à Providence, il y avait ce petit côté aventurier chez toi que tu ne pouvais refouler. Tu ne pouvais effectivement pas rester sur place et les gens qui te connaissaient vraiment le savaient. Tu avais donc lancer une invitation en l’air au sein des Goddards quelques jours plus tôt, sans vraiment t’attendre à ce que cela puisse intéresser qui que ce soit. Tu ne t’étais jamais vraiment familiarisée avec tes camarades, car entre tes cours et le boulot, tu n’avais jamais vraiment eu beaucoup de temps pour le faire. Néanmoins, plusieurs avaient manifesté de l’enthousiasme à ton idée de petite escapade. Une petite virée entre copain dans l'unique but de s'amuser et débuter les vacances du bon pieds.

Tu t'étais ruée dans la douche, profitant de ce moment pour te rafraîchir le corps et l’esprit. Tu étais énervée, telle une enfant la veille de Noël. Tu avais attendu ce moment depuis longtemps. Et bien que par le passé, tu aies tout abandonné pour partir en recherche de sensation forte, cette fois-ci, tu devais prendre tes études un peu plus au sérieux. Tu ne pouvais pas laisser tout derrière toi comme tu l'avais déjà fait; fâcheuse manie que tu avais. Tu te le devais, question de te prouver à toi-même que tu étais capable de mener un projet de vie à terme. Pour le moment, ton diplôme était ce défi. Tu devais mûrir, même si au fond de toit tu te savais nomade dans l’âme. Il ne te fallait pas grand-chose pour apprécier la vie; pas depuis ton passé. Tu avais renoué avec quelques parties de ton existence. Tu te voulais simple et passionnée. On te reprochait parfois ton optimisme, sans même se rendre compte qu'au fond de toi, tu étais tout sauf ça. Ce n'était qu'une façade que tu te permettais de placer devant la véritable personne que tu étais. Une personne brisée qui préférait cacher son passé et ses blessures afin de ne plus y penser. Tu devais avancer.

Tu sorties de la douche, enfilant un short et une camisole vu la chaleur qu’il annonçait à la radio. Tu préparas ton sac de toilette et ton sac de voyage. Tu ne trimbalais jamais beaucoup de choses, ne serait-ce que quelques vêtements de rechange, sans plus. Tu n’étais pas de celles qui s’encombraient pour rien. Déposant alors ton sac à bandoulière sur l’épaule, tu sorties de ta chambre en direction du hall. Vous étiez sept à avoir manifestés un intérêt à cette sortie de groupe le temps d’un week-end. Un des garçons annonça qu'un de vous n'étais pas encore tout à fait prêt et que vous deviez l'attendre. Tu souries, leur tendant une carte routière que tu avais pris la peine de préparer en double. « Pas de soucis, allez-y. Je vais attendre Adan. De toute façon, nous sommes trop nombreux pour un seul véhicule. Je prendrai la jeep. Prenez l’autre, il est plus spacieux. On vous rejoindra assez vite. Je ne crois pas qu’il en ait pour très longtemps. » Tu les regardas partir, leur disant de faire attention sur la route. Puis tu allas placer ton sac dans le véhicule qui vous attendais, soit le deuxième groupe de deux. Tu n’étais pas pressé contrairement à d’autres. Ce pourquoi tu t’étais proposé d’attendre Adan Roger-Morris avant qu’une de tes camarades d’hyperventile par son impatience. D’ailleurs, Adan ne se fit pas trop attendre, car il était déjà près de toi. Tu lui souries. « Bon matin, belle au bois dormant ! J'espère que tu as bien dormi. » Tu ris. Tu ne faisais que le taquiner un peu. « Tu as tout, tu n'oublies rien ? Les autres ont pris de l'avance. Y a que toi et moi du coup. J'espère que ça te va. »


Spoiler:
 

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Adan Rogers-Morris
JE SUIS À SINGAPOUR
JE SUIS À SINGAPOUR
avatar

je suis à Providence depuis le : 08/04/2018 et j'ai rendu : 1110

MessageSujet: Re: Some beautiful paths can't be discovered without getting lost. (Nodan)   Jeu 7 Juin - 23:39

Tu ne savais toujours pas pourquoi tu avais répondu à cette invitation. Sûrement parce que tu étais le Vice-Président Accueil et que tu voulais faire davantage connaissance avec les quelques noms que tu connaissais à peine. Maxence n’était pas de la partie, lui qui devait pourtant se charger de l’animation. Tu fronçais les sourcils. Travail d’équipe, oui oui… Tu t’étais couché tard la veille. Les rêves entremêlés de Leo et d’Ilse. Le cœur embrumé de souvenirs envolés et de futurs insaisissables. Ces quelques jours loin de Providence ne pouvait te faire que du bien. Et puis tu avais pris de quoi dessiner, des écouteurs déjà autour du cou. Les mouvements qui ne se précipitaient pas. Les escaliers que tu enjambais un à un. Tu n’étais vêtu que d’un short et d’une chemise en lin. Simple, fluide, pour ces instants de chaleur que vous alliez passer. Mais arrivé au salon il n’y avait déjà plus personne. Tu soufflais, jetait tes boucles d’un côté, observait la scène. Etaient-ils partis sans toi ? Tu étais prêt à remonter les escaliers. Mais l’image d’une Jeep non loin qui attendait devant apparu à travers les vitres. Un soupire. Au final, tu ne pouvais y échapper. Les émotions qui se mélangeait à l’appréhension et à l’excitation. Le regard qui s’orientait vers tes mocassins. Les épaules tendues. La voix cristalline qui t’appelait. Belle au bois dormant. Les yeux qui se relevaient étonnés, qui voulaient déjà la contredire. Tu t’esclaffais lorsqu’en réalité tu aperçus le visage de Noah. En effet, tu avais oublié qui était l’organisatrice de cet évènement. Détail que tu n’aurais peut-être pas du oublier. Coup d’œil aux écouteurs. Tu savais d’avance que tu pouvais les ranger. La musique qui allait battre à fond et les blagues de Noah allaient animer la route. « Alors écoute, je n’ai pas eu le temps de faire mon soin du visage tellement il est tôt… » tu rentrais dans son jeu, avec un humour maladroit. Si l’on pouvait appeler ça un humour. Mais tu faisais toujours des efforts : avec la coloc ou même avec Noah. « donc j’ai bien dormi, mais mauvais réveil » tu tapotais tes joues, montrant une peau faussement déshydraté avec des pores ouverts inexistants. Un autre sourire. Tu montais déjà dans la voiture, ton sac jeté derrière. Tu n’avais pas pris grand-chose. En réalité, tu ne savais pas quoi prendre, puisque c’était à peine si tu allais lu les indications du week-end. Tu n’avais même pas pris de chaussures afin de faire une randonnée, de gel au cas où vous alliez en soirée… Complètement décalé. « Eh bien écoute, à mon avis j’ai tout et toi ? » Installé sur le siège passagé, tu observais Noah se diriger afin de conduire. Tu savais davantage qu’elle préfèrerait conduire, sentir le son du moteur, la nostalgie des longues routes de liberté. Tu ne connaissais pas ça, c’était à peine si tu dépassais le 45km/h en ville. Un dernier regard lancé en direction de ta partenaire avant que la route ne commence, des paroles jetées à la lancée « On va dire que je redoute, juste un peu » un dernier sourire et le regard qui se plongeait déjà dans les paysages qui défilaient. Providence, au revoir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Some beautiful paths can't be discovered without getting lost. (Nodan)   Sam 9 Juin - 7:27

Some beautiful paths can't be discovered without getting lost.  ft @Adan Rogers-Morris

You can be my guiding light. Keep me company in the night That's all I need. Like an endless stream You take me in To a place that I've never been

L’envie de t’évader, d’enfin pouvoir respirer. Voir le monde, changer ton paysage. Oublier cette routine qui te pesait. Voilà ce dont tu avais besoin. Et plus que jamais. Calmer ton âme, ton esprit trop tourmenter par moment. Parce que toute ta personne était le contraste d’elle-même. Ton présent, ton passé, tout était différent. Et les combats intérieurs que tu menais te fatiguait. Tu avais besoin de ce court voyage plus que quiconque. La compagnie de tes camarades n’était qu’un point optionnel à ton excursion, mais cela te plaisait pour autant. On s’amusait toujours plus en bonne compagnie. Cette dernière, tu l’avais laissé partir devant pendant que toi, tu attendais Adan. Cela t’était égal, tu préférais même le fait d’être moins coincé en voiture. Tu appréciais aussi la compagnie de ce garçon, pour le peu que tu connaissais de lui. Déjà, il te faisait rire avec son humour qui lui était propre. Il embarquait dans ton jeu et tu ne pouvais demander mieux. Tu l’observes jouer les fausses princesses, l’écoutant te dire qu’il n’est pas tout à fait réveillé malgré qu’il ait bien dormi. « Je t'assure, tu as un teint de pêche qui te va à ravir malgré tout. Et sinon, oui j’ai tout moi aussi. » Tu lui réponds en prenant place à la place du conducteur. Dommage s’il désirait conduire, tu aimais beaucoup trop avoir le contrôle sur le volant et ta destination pour laisser ce privilège à qui que ce soit. Tu avais sorti ton téléphone que tu avais branché à la prise auxiliaire de la radio, sélectionnant une de tes playlists variées. Tu avais placé tes lunettes de soleil sur ton nez, prête à partir. Tu t’esclaffes à l’écouter parler, à t’avouer ces incertitudes du moment. Il redoute qu’il te dit. Visiblement, il ne doit pas être de ceux qui sortent souvent de leur zone de confort et cela t’amuse un peu. Limite, tu trouves cela mignon. « Ne me dis pas que tu as peurs, Roger-Morris. » Tu pars le moteur, toujours en riant de la situation. Tu poses ton pied sur l’accélérateur et la voiture décolle tranquillement, puis un peu plus vite jusqu’à atteindre la bonne vitesse. Tu étais toujours de ceux à rouler une peu plus vite que la zone ne le permettait, mais tu n’avais pas le pied pesant pour autant. Tu manœuvrais bien malgré que tu pusses prendre des décisions parfois audacieuses. Tu aimais cette Jeep ouverte qui vous laissait sentir la brise contre votre peau, sentir le grand air, cette sensation de liberté. « Tu sembles aussi à l’aise qu’une grand-mère devant un ordinateur. » Tu ris toujours. Tu le taquines, faisant le constat de l’impression qu’il te donne. Un peu plus et tu aurais pensée que tu le kidnappais contre son gré. Peut-être était-il simplement mal à l’aise ou bien, comme il le disait, il anticipait. Tu ne voyais ce qu’il pouvait bien se passer de grave. Vous aviez tous ce dont vous aviez besoin. Pour le reste, tu étais une personne pleine de ressources. « On s’arrête prendre un café ou quelque chose pour la route ? »


©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Adan Rogers-Morris
JE SUIS À SINGAPOUR
JE SUIS À SINGAPOUR
avatar

je suis à Providence depuis le : 08/04/2018 et j'ai rendu : 1110

MessageSujet: Re: Some beautiful paths can't be discovered without getting lost. (Nodan)   Mer 13 Juin - 14:55

Sentiment inconfortable qui régnait dans ton corps. Tu étais partagé entre les curiosités et les peurs. Tu étais rarement parti ainsi, à prendre la voiture sans savoir réellement où vous alliez. Parce que oui, il y avait bien eu des rendez-vous avec les autres mais tu n’y étais tout simplement pas allé. Préférant les pique-niques avec Leo et les heures enfoncées dans un canapé avec Philéas. Les deux Sears avaient importé une bonne partie de ton temps afin d’oublier les instants d’autrefois. Alors tu ne savais rien, il y avait juste ton nom affiché sur la liste depuis le début, te laissant une place de choix dans ce voyage que tu ne maîtrisais pas. « Non non absolument pas peur » que tu répondais dans à la volé, sans même réellement réfléchir. En réalité, tu avais ta main placée de manière à stabiliser ton corps, le regard rivé devant à observer la route et les éventuels dangers. Non que tu ne fisses pas confiance en la conduite de Noah, car tu ne la connaissais absolument pas, juste que tu n’avais jamais été un mordu de sensations fortes. Mais tu tentais de la rassurer, par des sourires à demi-forcés, tentant d’afficher une assurance totale. Tu voyais bien qu’elle semblait plus détendue qu’il y a quelques mois, comme si l’espoir d’une liberté retrouvée la guérissait de maux inconnus à tes yeux. En même temps, la route, le voyage, c’était son élément. « La Jeep est juste pas très confortable » que tu répliquais en guise d’argument. En réalité, la voiture était tout à fait confortable pour ce genre de voyage, encore mieux que la première qui était partie bondée. Vous aviez la place, l’air qui vos fouettait le visage et même des sièges épais. Tu fus surpris par la proposition de Noah. Non qu’elle fût étrange ou inappropriée. Mais les mêmes mots, les mêmes actions que celles que tu avais proposé à Leo. Un café, renversé. Les images d’un fantasme d’une journée, réalisé en un rien de temps. Le corps aussi vite perdu. Tu ne savais que dire si elle te manquait après t’être séparé d’Ilse. En réalité, il ne restait dans ton esprit que la tâche marronée de café que Leo avait renversé. Il ne restait que ses effleurements de peau qu’elle seule maîtrisait. « Euh oui oui, un café c’est bien » que tu acceptais, l’esprit embrouillé. Un battement de cœur, une main accrochée, et voilà que la voiture semblait tourner non loin attraper une boisson dans la volée. « Je prends juste un thé glacé » que tu finissais finalement, le goût du café te rappelant le goût du corps italien. Un goût amer dont il ne restait que de futiles traces.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Some beautiful paths can't be discovered without getting lost. (Nodan)   Jeu 14 Juin - 4:37

Some beautiful paths can't be discovered without getting lost.  ft @Adan Rogers-Morris

You can be my guiding light. Keep me company in the night That's all I need. Like an endless stream You take me in To a place that I've never been

Sensation nouvelle remplit de belles promesses au cœur de cette journée d’un jeune été. Tu pouvais apprécier la présence de ce garçon que tu connaissais peu, mais qui te faisait sourire, parfois même rire. Parce que tu avais cette impression de pouvoir être toi-même, sans artifices. Juste Noah, cette fille qui s’accrochait à la vie pour avoir bien failli la perdre. Cette fille simple qui s’efforçait de sourire malgré ses blessures. Celle qui fonçait tête baissée dans l’euphorie du moment si cela lui permettait d’attraper une poignée des merveilles de ce monde.  C’était ce sentiment de légèreté, voire de simplicité qui t’animais. Et parce que tant que tu te tenais loin des sentiments, tout allait bien pour toi. Tu lui souriais, rayonnante. Laissant derrière les cicatrices du passé pour ne te concentrer que sur le moment. Te concentrer sur cette route et sur Adan qui avait peine à te convaincre qu’il n’était pas effrayé. Tu riais de ce rire léger, incapable de ne pas être amusée par ses excuses bidonnes qu’il t’offrait comme cause de son inconfort. « Ce pauvre Adan, il doit apprendre à se détendre. » que tu lui dis dans ton élan de gaieté, secouant amicalement de ta main libre ses cheveux. Il rend le voyage moins ennuyeux, tu dois l’admettre. Néanmoins, tu ignores que tu réveilles des souvenirs, que tu provoques des déjà-vus. Car tu ignores tout de sa vie : de ce qu’il aime et de ce qu’il n’aime pas. De qui il aime ou bien même de qui il n’aime pas… Alors sa surprise, ce court silence que tu déclenches chez lui par ta simple question, tu ne la remarques pas. Tout comme il ne remarque pas que ta joie n’est pour toi que le reflet de ce que tu veux les gens voit de toi. Un simple mensonge que tu traînes depuis longtemps. Un bouclier sur ta fragilité et tes insécurités. Parce que tu as peur toi aussi, mais pas de ce voyage, non. Tu as peur de t’attacher, de la déception et de la douleur. Car les marques d’une vieille époque, presque celles d’une autre existence, tu les garderas à vie. Que ce soit sur ton corps ou sur ton âme, elles sont là indélébiles. « Tu es certain que ça va ? » Tu lui demandes après lui avoir tendu le résultat de votre commande au service à l’auto. Un café pour toi, un thé glacé pour lui. Parce que tu as cette impression qu'il fixe ton café d'une étrange façon. Tu n'excelles pas en ce qui est de lire les gens, mais tu as le sentiment qu'il y a quelque chose. Tu ignores quoi cependant. Alors tu poses la question et renchérie: « Tu as changé d'avis pour le café? »

Spoiler:
 

©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Some beautiful paths can't be discovered without getting lost. (Nodan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Some beautiful paths can't be discovered without getting lost. (Nodan)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» beautiful dream
» Beautiful eyes, Beautiful lies... [Livre 1 - Terminé]
» you make beautiful dream. ~ mike

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ever true to Brown !  :: YOUR STORY ISN'T OVER :: RPS TOUJOURS EN COURS-
Sauter vers: