AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I need to talk to you about us feat Ismaël

Aller en bas 
AuteurMessage
Amélya Marshall
JE SUIS À PROVIDENCE
JE SUIS À PROVIDENCE
avatar

je suis à Providence depuis le : 11/06/2018 et j'ai rendu : 17

MessageSujet: I need to talk to you about us feat Ismaël   Mar 12 Juin - 22:22



Il était dix heures vingt-deux, j'avais envoyé un message la veille à Ismaël en lui demandant de me rejoindre ce matin au parc car j'avais besoin de lui parler.
Depuis cette nuit où nous avions à nouveau couché ensemble, nous n'avions pas eu l'occasion de nous reparler seul à seul étant toujours accompagné l'un et l'autre par nos amis à chaque fois que l'on se croisait, mais là c'était une discussion qu'on ne pouvait pas éviter, j'allais bientôt entamer mon troisième mois de grossesse et même si je ne me suis rendu compte que tardivement que j'étais enceinte, lui aussi devait être au courant, car ce n'était pas seulement mon bébé qui grandissait dans mon ventre mais aussi le sien.
I need to talk to you abut us
Feat Ismael
Ce matin en me levant, je m'étais réveillé avec une certaine appréhension, je craignais sa réaction en apprenant la nouvelle, ce n'était pas du tout prévue que ce sot pour lui comme pour moi.
Nous n'étions même plus ensemble d'ailleurs et même si mes sentiments à son égard n'avaient pas le moins du monde changé, car oui je l'aime toujours autant si ce n'est plus.
Après lui je ne suis jamais vraiment sortis avec un homme, enfin tous du moins je n'ai jamais été amoureuse d'un autre garçon en dehors d'Ismaël.
J'avais enfilé une robe assez ample qui ne montrait pas trop mon petit bedon qui commençait à prendre forme.
Je fis la bise à ma mère et à ma sœur qui m'avait souhaité bonne chance, avant que je ne me mette en chemin, en direction du parc.
Habitant non loin de là, je m'y rendis à pied, une petite promenade me ferait du bien avant de revoir Ismaël, et puis le soleil surplombait le ciel du coup cela ne pouvait-être qu'agréable.
Une fois arrivé je posais alors ma veste par terre et m'y assit dessus en attendant la venue d'Ismaël.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ismaël Al Shakir
JE SUIS À PROVIDENCE
JE SUIS À PROVIDENCE
avatar

je suis à Providence depuis le : 10/06/2018 et j'ai rendu : 18

MessageSujet: Re: I need to talk to you about us feat Ismaël   Mar 12 Juin - 23:20

I Need to Talk to you about us

feat. Amelya & Ismaël

Depuis que je suis revenu de mon road trip d'un peu plus d'un an, ma vie a totalement changé, ainsi que ma façon de pensée. Quand j'étais au lycée, j'étais fou amoureux de cette fille mais j'étais jeune et je voulais voyager et profiter à fond mais elle ne voulait pas partir pour sa famille ici. Alors, je suis partis seul avec mon coeur brisé, notre rupture m'a tellement blessé et fait de mal. Pendant des mois, je l'ai croisé sans lui dire un mot, je la croisais dans le lycée et j'avais qu'une hâte partir loin d'elle pour ne plus souffrir de la voir reprendre sa vie sans moi. Quand je suis revenu, toujours très rancunier mais toujours très attaché à elle, j'ai décidé de l'éviter dans un premier temps et si je la croisais de faire comme si je l'avais oublié. Mais j'étais loin de l'avoir oublié. Je pense que je suis toujours autant amoureux d'elle, comme au premier jour d'ailleurs. Il y a quelques mois, lors d'une soirée, nous nous sommes retrouvés inviter à la même soirée alors n'ayant pas trop de choix, nous nous sommes parler mais c'était assez froid entre nous. L'alcool nous a tellement aidé lors de cette soirée que nous avons recouché ensemble, l'avoir dans mes bras le temps d'une nuit et de sentir sa peau sur la mienne me fit comprendre à quel point je tenais à elle. Mais j'ai compris aussi que peut-être je ne la retrouverais jamais et que j'avais fait l'erreur de la quitter. Imaginez ma surprise lors que je reçu son sms hier soir, trois mois environ après avoir l'avoir revu la dernière fois. Il faut savoir que nous nous sommes pas adresser un mot ou un regard depuis trois mois. Elle me propose donc dans ce message qu'on se voit et que je la rejoigne impérativement demain matin au parc pour qu'on discute.

Je n'ai donc pas dormi de la nuit en me demandant pourquoi elle souhaitait qu'on se revoit et qu'on discute. Je pensais surtout qu'elle allait me dire qu'elle avait rencontrer quelqu'un d'autre et qu'elle allait m'oublier, loin d'imaginer sa vraie raison une seule seconde. Je finis par me lever à 5h du matin. J'enfile un jogging et un tee shirt, des baskets et des écouteurs et je pars pour faire un peu de sport en attendant le rendez-vous qui m'a prit la tête toute la nuit. Je cours 3 bonnes heures avant de rentrer à la maison. Rien ne 'ma détendu ou fait penser à autre chose. Je me sens limite gêné de la voir après ce qu'on a fait l'autre nuit, bien que j'ai eu d'autres filles dans mon lit depuis qu'on s'est quitté, aucune pouvait lui arriver à la cheville. Je cours à la douche afin de me préparer pour le rendez-vous. Je m'habille vite fait et tellement stressé, j'en oublis même de mettre un caleçon, ce que je rectifie avant de partir pour ce rendez-vous.

Quelques minutes plus tard, j'arrive au parc, habillé d'un jean accompagné de baskets noirs Adidas et d'un tee shirt à manche courte, qu'elle m'a offert d'ailleurs il y a quelques années pour mon anniversaire. Je m'avance dans le parc et je la vois, tranquillement assise au milieu du parc, dans sa belle robe, elle est toujours aussi magnifique et elle fait toujours battre mon coeur comme au premier jour. Je m'approche encore un peu et j'arrive enfin à l'endroit où elle est assise. Je m'assois donc à coter d'elle en souriant. Je suis terriblement gêné d'ailleurs. "Ça me fait plaisir de te voir". Je baisse légèrement les yeux, elle me rend timide.

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélya Marshall
JE SUIS À PROVIDENCE
JE SUIS À PROVIDENCE
avatar

je suis à Providence depuis le : 11/06/2018 et j'ai rendu : 17

MessageSujet: Re: I need to talk to you about us feat Ismaël   Mer 13 Juin - 8:26



La brise matinale était douce sur ma peau, on sentait là le début de l'été .
J'avais fait en début de semaine un grand tri dans mes affaires, à cause du changement de temps mais aussi et surtout car bon nombre de mes vêtements ne m'allaient plus, commençant à être un peu trop à l'étroit au niveau de mon petit bedon, je devais aussi pensais à aller renouveler ma garde-robe vue que cela ne ferait que se voir davantage .Je prenais quelques photos quand j'entendis sa voix, cette voix que je chéris tant, je m'étais rendu compte que je l'aimais toujours autant si ce n'est plus qu'au premier jour. Je me retourne alors vers lui en lui souriant, il était beau et il portait un haut que je lui avais offert il y a de cela quelques années pour son anniversaire quand nous étions encore ensemble, le perdre fut pour moi une douleur atroce, je l'aimais vraiment et je voulais partir avec lui . Mais c'était à la période ou mon frère avait disparu je ne pouvais pas laisser ma mère et ma sœur seule à la maison , bien sûr il a été retrouvé mais trop tard pour que je puisse accompagner Ismael dans son Road Trip.
I need to talk to you abut us
Feat Ismael
J'avais alors pleuré toutes les larmes de mon corps, j'avais connu un ou deux garçons depuis notre séparation mais rien qui équivalait de près ou de loin à la relation que j'avais eue avec Ismaël.
L'avoir à nouveau si près de moi me rendit légèrement timide et si je ne devais pas lui parler d'une chose importante il y aurait certainement un gros blanc entre nous. « À moi aussi, ça me fait vraiment plaisir. » Je lui tendis une briquette de jus de fruit, me disant que peut-être il aurait soif tout comme moi. Je pris une profonde inspiration il était temps que je me jette à l'eau, il avait sûrement dû se poser un tas de questions depuis l'envoi de mon dernier message, lui demandant de me rejoindre ici pour que nous parlions. «Comment vas-tu? Je me doute que mon message à du te rendre curieux. » En tout cas moi à sa place je le serais .
Nous ne nous sommes pas parler depuis que nous avions passé la nuit ensemble, d'ordinaire je n'aurais jamais couché avec qui ce soit encore moins sous l'effet de l'alcool, mais Ismael n'est pas n'importe qui. Mon cœur battait à un rythme irrégulier, je craignais sa réaction à l'annonce de la grossesse, c'est vrai il pourrait croire que le bébé n'est pas de lui, ou alors simplement partir sans vouloir le connaître, enfin tout un tas de scénario s'étaient bousculés dans ma tête et j'espérais juste que ce ne soit qu'une illusion et qu'il le prendrait différemment. « Je … Hmm … cette nuit que nous avons passés ensemble était merveilleuse et même si c'était grâce à l'alcool, je ne regrette rien ... » Je fis une pause le laissant assimiler mes premières paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ismaël Al Shakir
JE SUIS À PROVIDENCE
JE SUIS À PROVIDENCE
avatar

je suis à Providence depuis le : 10/06/2018 et j'ai rendu : 18

MessageSujet: Re: I need to talk to you about us feat Ismaël   Mer 13 Juin - 22:17

I Need to Talk to you about us

feat. Amelya & Ismaël

Le fait de ne pas avoir dormi beaucoup la nuit dernière, me stressait encore plus. J'avais l'impression qu'elle allait m'annoncer une annonce de mort. Je commençais encore à m'imaginer pleins de chose, peut-être qu'elle va me dire qu'elle veut plus qu'on se revoit ou qu'elle s'en va ? Le jour où elle m'a dit qu'elle ne viendrait pas, je ne savais plus où j'en étais. Je me dis tout les jours que je n'aurais jamais du partir, pas sans elle mais j'étais jeune et je voulais partir. Elle avait des soucis familiaux et au lieu de l'attendre, je suis partis comme si c'était primordiale pour moi. Aujourd'hui, si elle me dit qu'elle a un petit copain je pense que je repars loin d'ici et que je reviens pas.

Me voila assis à côté d'elle avec mon coeur qui manque un battement à chaque fois qu'elle me regarde dans les yeux. Elle me dit qu'elle est contente de me voir mais pourtant je sens qu'elle est venue pour me dire quelque chose d'important. Elle me tend une briquette de jus de fruit que j'accepte volontiers. "Ça me rappelle le temps où tu m'en cachais dans mon casier au lycée pour que je pense à toi". Je souris, chaque chose que je fais, que j'entends me rappelle toujours les souvenirs qu'on a elle et moi. "Je vais plutôt bien et toi ? Oui surtout très nerveux en fait, je me demande de quoi veux-tu qu'on parle. J'ai l'impression qu'on s'évite depuis cette nuit à vrai dire." Je souris, je suis tellement gêné de sa présence aujourd'hui à mes côtés, ce qui n'est pas arrivé depuis des années et la dernière fois, j'étais plutôt alcoolisé. Je m'en veux parfois d'avoir recouché avec elle juste une soirée, j'aurais aimé que ça se passe différemment si ça avait du arrivé. Je l'écoute parler de cette nuit et je baisse un peu les yeux. Je ne vois pas vraiment où elle veut en venir à parler de cette soirée, peut-être qu'elle espère plus de nous deux grâce à cette soirée ? "Oui je vois, moi non plus je regrette pas de l'avoir fait mais je regrette de l'avoir fait dans cet état et de cette façon en tout cas. Mais où veux-tu en venir ?" Je ne comprends rien de ce qu'il se passe, je sais pas de quoi elle veut me parler mais je commence à stresser. Je pense que je suis pas prêt à ce qu'elle va m'annoncer.  

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélya Marshall
JE SUIS À PROVIDENCE
JE SUIS À PROVIDENCE
avatar

je suis à Providence depuis le : 11/06/2018 et j'ai rendu : 17

MessageSujet: Re: I need to talk to you about us feat Ismaël   Jeu 14 Juin - 9:46



Je ne pus m'empêcher de sourire à sa remarque, il est vrai que j'avais déjà pris cette habitude lorsque nous étions au lycée de lui mettre une ou deux briquettes de jus de fruits pour qu'il pense à moi mais aussi pour qu'il pense à se désaltérer, lui qui a souvent tendance à beaucoup se dépenser.
Au lycée tout était si simple, nous passions tout le temps que nous pouvions ensemble, nous ne pensions qu'à nous et pas à ce qu'il pourrait arriver dans l'avenir, je ne lui en veux pas d'être partis sans moi pour lui je ne voulais pas bouger d'ici, mon frère ayant disparu et je me suis toujours dit que si la nouvelle était arrivé deux jours plus tôt cela ne m'aurait pas empêché de le rejoindre, mais ce ne fut pas le cas.
I need to talk to you abut us
Feat Ismael
Je ne faisais que sourire bêtement, le pauvre avait dû se demander pourquoi je voulais lui parler alors que cela faisait presque trois mois que nous ne nous étions pas adressé la parole. « Oui ça va. Je sais oui c'est vrai que j'ai dû donner cette impression et j'en suis désolé, je ne voulais vraiment pas que tu penses cela. » Je ne voulais pas le faire attendre plus longtemps, je n'ai jamais été du genre à passer par quatre chemins surtout pour un sujet aussi important que celui que je dois lui annoncer, un bébé, un être fait d'un peu de lui et un peu de moi étais en train de grandir en moi, il n'était pas prévu et encore maintenant je me demandais comment cela avait-il pu arriver, alors oui nous ne nous étions pas protégé mais je prenais la pilule, comme quoi leur publicité sur la contraception est totalement erronée. Je pris sa main dans la mienne, un moyen pour moi de le rassurer tous e captivant son attention. « Bon d'accord, il y a de cela deux semaines je me suis rendu compte que quelque chose clochait, j'avais mal à la poitrine et bizarrement j'avais du retard, ma sœur m'a conseiller de faire un test ce que je trouvais totalement ridicule en étant sous pilule, mais il s'avère qu'il était positif et même là encore je me suis dit que c'était une erreur après toutes ils ne sont pas fiables à cent pour cent. » Je repris un peu mon souffle tout lui dire ainsi me semblait irréelle mais il n'y avait pas de livre qui nous conseillait sur la meilleure manière d'apprendre une grossesse au père de son enfant. « J'ai donc fait une prise de sang, j'ai eu les résultats le lendemain et finalement eux aussi étaient positifs . Je ne te demande rien, mais je voulais que tu sois au courant entre nous il y ait toujours eu de la sincérité. »
Et c'est vrai s'il partait en courant je ne lui en voudrais pas, nous n'avons que 24 ans, nous sommes en pleins dans les études et puis toutes la vie est encore devant nous.
Je n'osais même pas le regarder dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ismaël Al Shakir
JE SUIS À PROVIDENCE
JE SUIS À PROVIDENCE
avatar

je suis à Providence depuis le : 10/06/2018 et j'ai rendu : 18

MessageSujet: Re: I need to talk to you about us feat Ismaël   Lun 18 Juin - 23:28

I Need to Talk to you about us

feat. Amelya & Ismaël

Amelya et moi, disons qu'avant on pouvait dire "nous", nous avons eu une relation parfaite toutes les années où nous étions ensemble. Elle était si romantique et si douce avec moi, c'est ce que j'aimais chez elle, je me sentais toujours obligé de la protéger. Mais j'ai réagis comme un jeune con et je regrette d'être partis en la laissant là, sans moi et je ne l'ai même pas soutenu par rapport à son frère. J'étais jeune et je n'ai pas réfléchi à ce que je faisais, je voulais partir et découvrir le monde sans penser à ceux qui sont restés ici et que j'ai laissé sans me retourner. Cette pression sur ce qu'elle voulait me dire aujourd'hui, me faisait comprendre que je pourrais être vexé vraiment et mettre un terme définitif à notre relation et surtout que je tenais encore à elle comme à l'époque du lycée. "Ne t'en veux pas, je pense que j'ai fait la même chose de peur que ça nous éloigne encore plus, qu'on regrette cette nuit et que peut-être ça gâche tout entre nous". Effectivement j'évitais de la croiser sur le campus ou même encore dans le centre ville, dès que je la voyais, je me cachais de peur que notre relation soit encore plus distante depuis cette nuit, que ça gâche l'infime espoir que j'avais qu'un jour, je la récupère définitivement auprès de moi. Mais pourtant j'ai peur de ce qu'elle va m'annoncer aujourd'hui.

Elle prend ma main et la pose dans le creux de la sienne. Son contact de ma peau sur la sienne me rend fébrile, je crois que je n'ai pas ressenti cette sensation depuis bien longtemps. Elle commence sans me regarder "Bon d'accord, il y a de cela deux semaines je me suis rendu compte que quelque chose clochait, j'avais mal à la poitrine et bizarrement j'avais du retard, ma sœur m'a conseiller de faire un test ce que je trouvais totalement ridicule en étant sous pilule, mais il s'avère qu'il était positif et même là encore je me suis dit que c'était une erreur après toutes ils ne sont pas fiables à cent pour cent." Je ne vois pas où elle veut en venir mais je sens que ça va pas me plaire cette histoire. Je cherche désespérément son regard mais elle le fuit en baissant les yeux. Elle fit une pause. Est-elle entrain de m'annoncer qu'elle est enceinte de moi ? En même temps, pas que je me souvienne, on ne s'est pas protégé cette nuit mais pensant qu'elle prenait la pilule comme avant, je n'ai pas pensé une seule fois que c'était possible qu'elle tombe enceinte. "J'ai donc fait une prise de sang, j'ai eu les résultats le lendemain et finalement eux aussi étaient positifs . Je ne te demande rien, mais je voulais que tu sois au courant entre nous il y ait toujours eu de la sincérité." A ce moment précis, mon cœur manque un battement, je ne sais plus quoi dire. J'ai la bouche ouverte, sans qu'aucune paroles ne sortent de ma bouche. Je lâche sa main brusquement et baisse les yeux, le temps d'imprégner de ce qu'elle vient de me dire. "Je...Tu es...enceinte de moi ?" Je bafouille, je tremble, je me sens d'un coup pas prêt à devenir père. J'arrive à peine à m'occuper de moi, comment veux tu que je m'occupe d'un enfant et puis on est même pas ensemble. Ma famille va me tuer, c'est pas dans les traditions égyptiennes, d'être papa à 25 ans quand on est encore dans les études, sans boulot certain et sans être marié. "Ma famille va me tuer...je peux pas être père alors que moi même je suis encore un gosse qui fait des études.." Je dois pas vraiment la rassurer à ce moment précis. Je flippe totalement.

Quelques minutes passent, je fais les cents pas devant elle, me demandant comment je vais faire. Je me tourne brusquement vers elle. "Tu le sais depuis quand ? Tu as combien de semaines faites actuellement ?" Mon ton est limite agressif, je ne contrôle rien, je crois que c'est la première fois que j'ai autant peur de l'avenir dans ma vie.

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélya Marshall
JE SUIS À PROVIDENCE
JE SUIS À PROVIDENCE
avatar

je suis à Providence depuis le : 11/06/2018 et j'ai rendu : 17

MessageSujet: Re: I need to talk to you about us feat Ismaël   Mar 19 Juin - 23:20



Je savais qu'Ismaël avait raison après cette nuit, magnifique certes j'avais craint de l'avoir réellement perdu, que tout soit réellement fini entre nous, mais cette nuit passé juste lui et moi à nous aimer avec un peu d'alcool imbiber m'avais fait comprendre qu'entre lui et moi il y avait toujours quelques choses, que nos sentiments partagés ne s'étaient pas envolées du moins pas entièrement, j'en avais la certitude de mon côté mais pas du sien avant cette nuit. C'est incroyable à quel point un seul événement peut à jamais changer une vie enfin peut-être deux en l’occurrence dans notre cas. « Oui tu as raison je craignais qu'après cela, tu ne veuille vraiment plus me voir. » Même si en mon for intérieur je savais que cela ne pouvait être le cas, alors oui il était partis sans un au revoir, il ne m'avait pas attendu, ni même soutenue alors que je passais des moments difficiles la veille de son départ, mais je ne lui en ai pas voulu nous n'étions jeune et à cette époque il n'était pas question de mariage et encore moins d'un bébé.
I need to talk to you abut us
Feat Ismael
Je ne savais pas comment le lui annoncer et une fois partie dans ma litanie il va de soi que je n'arrivais plus à m'arrêter partant dans une histoire presque à dormir debout, ma mère m'avait pourtant dit de me détendre que tout se passerait bien mais c'était sans compter sur moi et mon stress de devoir le lui annoncer.
Du coup le voilà devant le fait accompli, se demandant si le bébé était bien de lui pour moi c'était une évidence n'ayant pas eu de relations avec qui que ce soit en dehors de lui depuis plus de six moi s et étant à presque 3 mois de grossesse il était évident que l'enfant que je porte étais bien de lui. « Oui Isma, je suis enceinte et … tu es bien le père de ce bébé." Il fut pris de panique et j'essayais tant bien que de mal de le rassurer, je savais comment était sa famille, il m'en avait énormément parlé et je comprenais ses craintes j'avais eu les mêmes concernant mon père et même s'il avait fini par l'accepter, il avait quand même certaines réserves me concernant. Je n'ose pas dit grandes choses cependant car plus il venait à assimiler l'information et plus il prenait un ton agressif dans sa voix et cela ne me plaisait pas trop. « Ismaël, calme toi s'il te plaît, je le sais vraiment depuis deux semaines à peu près j'ai eu un peu de mal à m'y faire, tout était un peu chamboulé dans ma tête et je commence d'ici deux ou trois jours le troisième mois de grossesse. » Je reprends mon souffle ne voulant pas m’essouffler en parlant. « Je te le répète je ne te demande rien, je voulais juste que tu sois au courant. » Je me lève lui tournant le dos, je ne voulais pas lui montrer ma déception et ainsi tirer un trait sur tous les espoirs que j'avais, j'étais prête à élever seule mon enfant si cela venait à arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I need to talk to you about us feat Ismaël   

Revenir en haut Aller en bas
 
I need to talk to you about us feat Ismaël
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» How to talk with me.
» Blabla Dodo / Sleep Talk
» Thranduil - Do not talk to me of dragon fire. I have faced the great serpents of the North
» « I wanna talk tonight until the mornin' light » ► Ft. Cléanthe (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ever true to Brown !  :: YOUR STORY ISN'T OVER :: RPS TOUJOURS EN COURS-
Sauter vers: