AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Y'a des bugs dans ma tête, quand j'écrase mes cigarettes (Aiden & Ayala)

Aller en bas 
AuteurMessage
Aiden Austins
JE SUIS À PROVIDENCE
JE SUIS À PROVIDENCE
avatar

je suis à Providence depuis le : 04/06/2018 et j'ai rendu : 43

MessageSujet: Y'a des bugs dans ma tête, quand j'écrase mes cigarettes (Aiden & Ayala)   Sam 9 Juin - 22:02


feat @Ayala Al Shakir

Au petit matin, le soleil se lèvait sur le campus. Les rideaux, légèrement ouverts, laissaient passer la faible luminosité de l’extérieur. Aiden avait un problème de sommeil, il ne pouvait pas dormir si il ne faisait pas complètement noir et ce n’est pas la quantité d’alcool ingérée la veille qui allait y changer quelque chose. Il détestait se lever aux aurores, surtout lorsqu’aucun cours n’était prévu. Encore plus un lendemain de fête. Cependant, il était désormais réveillé et il savait pertinemment qu’il n’allait pas se réveiller, d’autant plus qu’un mal de tête commençait à se faire ressentir.

Aiden cherchait la couette pour se la mettre dessus lorsque sa main se posa sur une forme qui semblait être un autre corps. Surpris, ses yeux s’ouvrirent instantanément alors qu’il se forçait à se retourner pour voir ce qu'il y avait d’autre dans son lit, enfin si au moins il était dans son lit. Il fixait la personne pendant de longues secondes sans aucune réaction avant de se laisser tomber sur le dos en soupirant fortement. Il ne se souvenait absolument de rien. Aiden détestait avoir une relation avec quelqu’un et ne pas pouvoir se souvenir de ce qu’il s’était passé. La dernière fois qu’il avait fait une erreur comme ça, c’était il y a 2 ans et après cette expérience de black-out, il s’était juré de ne plus jamais le faire. Il ne savait même pas pourquoi il avait autant bu hier et comment diable cette fille s’était retrouvée dans son lit.

« Cette fille », il savait qui elle était même si il ne lui avait jamais adressé la parole. Elle venait d’une des familles les plus populaires de l’université. Les Al Shakir dans ses souvenirs. elle, s’était une des filles mais impossible de savoir son prénom, et à vrai dire il s’en moquait. Il se moquait même de savoir si avoir couché avec elle allait avoir des répercussions sur sa personne. Néanmoins, il espérait au fond de lui qu’elle se souvenait de quelque chose, du moins de plus de choses que lui. S’assurant qu’il était bien dans sa chambre, il se redressa avant de la secouer légèrement.

Hé. Hé. Il est temps de te réveiller Belle au bois dormant.


(a) blue moon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayala Al Shakir
JE SUIS À PROVIDENCE
JE SUIS À PROVIDENCE
avatar

je suis à Providence depuis le : 03/06/2018 et j'ai rendu : 70

MessageSujet: Re: Y'a des bugs dans ma tête, quand j'écrase mes cigarettes (Aiden & Ayala)   Lun 11 Juin - 22:35

 Y'a des bugs dans ma tête, quand j'écrase mes cigarettes

Aiden Austins
&
Ayala Al Shakir
Noir. Bleu. Rouge. Vert. Violet. Orange. Blanc. Jaune. Turquoise. Toutes les couleurs. La veille était de toutes les couleurs. Des couleurs à t’en exploser les yeux. Du blanc. Celui du soleil. Le soleil du matin qui monte lentement de plus en plus haut pour redevenir le maître du monde une fois de plus. C’est une gentille lumière, pas une à te déchirer la rétine ou à te rendre aveugle. Une gentille lumière du gentil soleil levant. Tes yeux légèrement ouverts, tu ne vois que la rayon de l’étoile se faufiler à travers des rideaux pas fermés entièrement. Et puis, bom, mal de tête. Tu refermes les yeux, tentant de te rendormir pour éviter ce mal de crâne. Tu n’y arrives pas. Tu réessayes. Une deuxième fois. Tu échoues encore. Jamais deux sans trois. Ça ne marche pas. Tu soupires doucement, croisant les doigts pour que ça ne dure pas. Que le soleil se couche. Ce gentil soleil. Que la nuit retombe et que tes rêves de  marcher, courir, voler sur le sable fin et délicat d’Égypte redeviennent maître de ton esprit. Mais tu es réveillée, tout comme le soleil. Lui qui te ressemble.

Les yeux toujours fermés, tu entends un bruit de mouvement. Tu ne bouges pas. Pas maintenant. Pas encore. Tu sens une main se poser sur toi. Tu hésites à te retourner pour foutre une gifle à la personne qui a osé entré dans ta chambre comme ça. Enfin. Peut être que c’est seulement Stormy qui cherche à te réveiller ? Peut être.  Non. Ce n’est pas ta chambre. Ce n’est pas ta colocataire. C’est quelqu’un d’autre et ça, ça ne te plaît pas. Tu ressens un regard sur toi. Tu ne bouges pas. Tu fais semblant de dormir. L’inconnu se rallonge en soupirant très fortement. Tu te mords la lèvre. Bon sang, pourquoi ? Qui est-ce ? Que s’est-il passé pour en arriver là ?

Des secondes passent. Tu le sais, tu les comptes dans ta jolie petite tête. Ta mémoire ne t’es pas fidèle ce matin. La maline. Elle dort encore. Trop de travail hier. Pourtant, tu essayes de la réveiller, ta mémoire. Rien. Le néant. Seulement des couleurs. Tic Tac. Tic Tac. Le temps passe à travers le sablier du marchand.

Oh non. Encore du mouvement. L’inconnu. Il se redresse. Il te secoues. Tu ouvres les yeux. Regardant le sol. Il est propre, il n’y a rien par terre. Première bonne nouvelle. Tu te relèves alors, tu te tournes vers l’inconnu. Un garçon. Visage non répertorié. Tu le regardes quelques secondes encore avant de baisser le regard. Tu es en débardeur. Deuxième bonne nouvelle. Tu soupires avant de relever ton regard sur l’autre. Je peux savoir qui es-tu ? Où je suis ? Pourquoi ? Comment ? Tu te stoppes, trop de questions à la fois. Bon, heureusement, qu'il ne s'est passé. Enfin, tu crois. Il te manque ta mémoire pour l'affirmer mais tu espères secrètement que tu ne viens pas de dire des mensonges.

camo©️015


Dernière édition par Ayala Al Shakir le Ven 15 Juin - 16:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Austins
JE SUIS À PROVIDENCE
JE SUIS À PROVIDENCE
avatar

je suis à Providence depuis le : 04/06/2018 et j'ai rendu : 43

MessageSujet: Re: Y'a des bugs dans ma tête, quand j'écrase mes cigarettes (Aiden & Ayala)   Mar 12 Juin - 21:55


feat @Ayala Al Shakir


Aiden observait cette fille qui avait enfin décidé de lui faire un signe de vie. Elle avait l'air d'être dans le même état que lui, c'est à dire : totalement perdu. Les questions qu'elle ne cessait de poser en etait une preuve. Aiden n'avait pas forcément envie de lui répondre, puis il n'avait pas toutes les réponses ce qui était assez embêtant. Le jeune homme raclait sa gorge en passant une main dans ses cheveux. Il avait pris cette habitude à l'époque où il avait les cheveux longs, depuis il ne l'avait jamais perdu.

Aiden, Aiden Austins. Et tu es dans ma chambre.

"Dans ma chambre". Rectification. Ce n'était pas sa chambre, il la partageait avec Billy. Face à cette pensée il reportait son attention sur l'espace que cette dernière occupée avant de soupirer en voyant qu'elle n'était pas là. Vraiment, il ne savait pas ce qu'il lui était passé dans la tête pour emmener cette fille ici. Il sortait de ses pensées en entendant la Al Shakir dire qu'il ne s'était rien passé. C'est vrai qu'il n'avait pas remarqué qu'elle était encore habillée, lui aussi d'ailleurs avait son short ce qui était légèrement rassurant. Mais il ne pouvait pas s'empêcher de se dire que ça ne lui ressemblait pas de boire au point de ne pas se souvenir. Il y avait un truc qui clochait, et bêtement une idée lui vint en tête.

Tu m'as drogué ?

Alors certes, c'était habituellement l'inverse mais qui sait on ne sait jamais. Même si cette fille n'avait pas vraiment l'air d'utiliser ce genre de système pour être avec quelqu'un. Il se levait du lit en soupirant une énième fois face à ce mal de tête pour attraper une boîte de médicaments et une bouteille d'eau.

Tu en veux ? Je suppose que je suis pas le seul à être aussi mal.




(a) blue moon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayala Al Shakir
JE SUIS À PROVIDENCE
JE SUIS À PROVIDENCE
avatar

je suis à Providence depuis le : 03/06/2018 et j'ai rendu : 70

MessageSujet: Re: Y'a des bugs dans ma tête, quand j'écrase mes cigarettes (Aiden & Ayala)   Ven 15 Juin - 16:56

 Y'a des bugs dans ma tête, quand j'écrase mes cigarettes

Aiden Austins
&
Ayala Al Shakir
Tu croises les bras sur ta poitrine. Un réflexe sans importance. Mais tu le fais quand même en gardant ton regard sur tes jambes recouvertes de la couverture. Le regard vide. Tu fais un partie de cache-cache avec tes souvenirs. Ils gagnent à chaque fois, te laissant encore plus perdue qu'au début du jeu. L'autre personne présente te regarde, sans répondre à tes questions. Non, il préfère passer sa main dans ses cheveux courts, chose inutile. Aiden Austins. Rien. Toujours rien. Tout est le néant absolu dans ton cerveau. Et puisque c'est ainsi, le rien est ton tout.

Ayala Al Shakir, moi c'est Ayala Al Shakir. Mais je ne vois pas ce que je fais dans ta chambre alors que je ne te reconnais même pas.

Un soupir. Une respiration. Appeler ça comme tu veux mais tu souffles très fortement. Tu fermes même les yeux durant ce moment qui est tien. Un moment entre toi et la légèreté du vent soufflant sur les vallées du Nil. Un moment entre toi et Amon, le dieu du vent, celui qui est caché. La question du Goddard te fait sortir de ton univers, de ton moment. Tu le dévisages, tu fronces les sourcils. Tu te demandes longuement si c'est une vraie question, s'il le pense vraiment. Ou si c'est seulement une blague pour détendre l'atmosphère. Toi, ça ne te fait pas rire.

Tu penses vraiment que je m'amuse à droguer des inconnus pour ensuite dormir avec eux dans le même lit puis me réveiller et découvrir au petit matin où je suis tomber cette fois-ci ?

Ta phrase est sèche, ton regard sévère se pose sur lui. S'il répondait oui, c'est qu'il est vraiment drogué, mais tu es sure que ce n'est pas à cause de toi. Tu le suis du regard quand il se lève. Un dixième soupir avant d'acquiescer. Ta migraine continue de frapper à la porte. La vilaine.

Oui, s'il te plaît. On est deux à avoir mal alors.

camo©️015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Austins
JE SUIS À PROVIDENCE
JE SUIS À PROVIDENCE
avatar

je suis à Providence depuis le : 04/06/2018 et j'ai rendu : 43

MessageSujet: Re: Y'a des bugs dans ma tête, quand j'écrase mes cigarettes (Aiden & Ayala)   Ven 15 Juin - 21:11


feat @Ayala Al Shakir

Aiden ouvrait le paquet qu’il avait entre les mains en laissant à cette fille le soin de se prendre soi-même un médicament. Moins de contact physique, mieux c’était. Qui sait, si c’était comme dans les films et qu’un simple touché pouvait faire revenir des mauvais souvenirs. Plutôt éviter pour l’instant.  Il n’avait pas relevé lorsque cette dernière avait pris la peine de lui dire son nom.  Il ne savait même pas quoi lui dire mis à part « hey moi aussi je sais pas ce que tu fais là, c’est marrant non ? ».

Il aurait aimé pouvoir lui répondre. Il se sentait comme un de ces gars qui embarquaient une fille sans prendre la peine de connaitre son nom ou simplement d’avoir son consentement. Il n’aimait pas ça. Il détestait ça. Il avait envie de tout saccager jusqu’au moment où sa mémoire lui ferait signe. Aiden ne se préoccupait pas vraiment du regard que pouvait avoir cette fille sur lui, c’était surtout sa propre estime qui en prenait un coup. Après tout il ne se souvenait de rien, alors qui sait ? Il avait peut-être fait une connerie sans le savoir ? Il n’était pas croyant mais si il fallait le devenir, c’était le bon moment. Jamais il avait imaginé se retrouver dans une situation comme ça, il espérait que la fille n’était pas sous le choc, ce qui ne semblait pas être le cas à première vue.

Bouillonnant de l’intérieur, il montrait un calme sans égal de l’extérieur. Il n’aimait pas se dévoiler, et surtout pas à une fille qu’il ne connaissait ni d’Eve ni d’Adan. D’ailleurs il savait très bien qu’elle n’avait pas pu lui administrer aucune drogue. Mais il essayait de réfléchir le plus logiquement possible. Non, la seule réponse possible était qu’il était allé à une de ses fêtes inutile de Brown et qu’il s’était mis dans des beaux draps.

Pas besoin de t’énerver autant. Je suis comme toi. Et sache que ça me fait aucunement plaisir de voir une fille qui ne se souvient de rien dans mon lit.

Il fronçait à son tour les sourcils alors qu’il reprenait la bouteille d’eau des mains d’Ayala. Le garçon savait que s’énerver contre elle ne servait à rien. Reprenant une bouffée d’air frais, il posait ses doigts sur sa tempe en laissant plusieurs secondes de silence flotter dans l’air. Aiden termina par racler sa gorge en détournant le regard. Il n’était pas facilement gêné mais cette fois-ci c’était le cas.

Je pense qu’on est d’accord pour dire qu’il ne sait rien passé entre nous, ok ? Désolé de te demander ça mais…. Prends quand même une pilule du lendemain ou autre. Et désolé… pour cette situation. Même si je dis pas que c'est ma faute.

(a) blue moon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayala Al Shakir
JE SUIS À PROVIDENCE
JE SUIS À PROVIDENCE
avatar

je suis à Providence depuis le : 03/06/2018 et j'ai rendu : 70

MessageSujet: Re: Y'a des bugs dans ma tête, quand j'écrase mes cigarettes (Aiden & Ayala)   Ven 22 Juin - 9:13

Y'a des bugs dans ma tête, quand j'écrase mes cigarettes

Aiden Austins
&
Ayala Al Shakir
Tu peux le voir ouvrir le paquet de médicaments. Toi, tu ne veux qu'une chose, et c'est comprendre. Il y a des choses qu'on ne peut comprendre dans la vie. Pleins de questions sans réponse. Comprendre ou laisser couler ? C'est ce que ce demande Ayala. Comment répondre à une interrogation comme celle-là si aucun élément est là pour vous diriger vers le droit chemin ? Au secours. Pourquoi réfléchir quand ta tête ne demande que d’arrêter de se compliquer le mal. Tu attrapes directement la boite d'anti-douleurs, tu ressembles presque à une droguée aux dolipranes mais bon, une fois cette conversation terminé, tu ne reverras jamais cette personne de ta vie. Enfin, tu l'éviteras surtout.

Tu te demandes ce que tu as bien pu faire pour en arriver là, tu n'as l'impression que de n'être une enfant perdue à la recherche de sa mère dans le grand supermarché. C'était toi la petite fille, et le rôle de la maman était joué par ta mémoire. Tu hurles à sa recherche, courant dans tous les coins possibles de ton cerveau. A gauche. A droite. Sud. Nord. Ouest. Est. Même dans tes souvenirs les plus improbables, tu soutiens juste avoir un indice, pour continuer ta quête jusqu'à fameux trésor. Tu te crois dans Indiana Jones, devant les mystères de l’Égypte. Tu aurais beaucoup mieux préféré ça à la situation dans laquelle tu te trouve actuellement, mille fois plus.

Le garçon semble calme en face de toi qui ne fait que répondre comme si tu savais qu'il connaissait la vérité mais qu'il voulait te la cacher. Tu sais qu'il est dans le même état que toi mais voilà, faut que tu extériorises ta perte de connaissance et ta peur intérieur sur la veille. Tu soupires, encore et toujours un souffle long qui veut tout dire. Même les pensées profondes. Tu essayes de te calmer. Pourtant, il n'y a jamais que des innocents dans la vie. Plus souvent des coupables. A savoir qui assumera la tache.

Contente de le savoir, ça me rassure le fait qu'on est tous les deux à n'avoir rêver de cette situation. C'est même plus un cauchemar qu'autre chose.

Tu ne fais pas attention au sens de tes mots. Ce qui veut sortir sors d'un coup. Le filtre de ta conscience danse plus loin avec tes souvenirs. Tu fronces les sourcils en le voyant détourner le regard, comme s'il avait honte de te parler, comme s'il n'avait pas le courage de te regarder en face alors que c'est ce que toi fais depuis le début.

Oh bien sur que je vais la prendre cette pilule, me retrouver avec un mini toi dans le ventre est la dernière chose dont j'ai envie.

En temps normal, tu n'es pas comme ça, mais ce n'est pas un temps normal pour toi là.

camo©️015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Austins
JE SUIS À PROVIDENCE
JE SUIS À PROVIDENCE
avatar

je suis à Providence depuis le : 04/06/2018 et j'ai rendu : 43

MessageSujet: Re: Y'a des bugs dans ma tête, quand j'écrase mes cigarettes (Aiden & Ayala)   Lun 25 Juin - 15:24


feat @Ayala Al Shakir

Les mots de cette fille venaient se cogner contre lui comme des coups de poings.

Evidemment qu’elle n’était pas ravie d’être avec Aiden dans ce lit, comment cela pourrait être autrement. Même lui ne l’était pas. Cependant, contrairement à elle, le garçon semblait vouloir rester un minimum courtois. Peut-être à cause de son éducation.

Soit calme, soit droit, soit poli, soit respectueux.

Être toujours le Aiden qui a le contrôle de soi, voilà à quoi son père c’était évertué à faire lors de sa jeunesse. Et il avait réussi. La preuve. Alors qu’il a juste envie d’attraper cette fille pour la jeter hors de sa chambre, il se contente de lui parler calmement sans montrer aucune animosité. De toute façon cela ne servirait à rien, Ayala semble persuadée être la seule victime dans cette histoire et essayer de changer ça ne mènerait nulle part.

Face à la dernière remarque de la jeune fille, Aiden ne put retenir un sourire. Ses yeux revenaient se poser sur le visage de la jolie blonde pour l’observer. Il détaillait chaque centimètre de celui-ci comme si il espérait pouvoir se souvenir de cette fille avec qui il avait eu un quiproquo dans plusieurs années, et en rire.

Pourtant avoir un mini moi aurait surement été la meilleure opportunité de ta vie.

Aiden se levait tranquillement en reprenant la bouteille d’eau et la boite de médicaments. Ce qu’il venait de dire n’avait aucun sens, et il ne le pensait pas. Avoir un enfant accidentellement et surtout avec une personne qu’on n’aimait pas été surement la pire chose qui pouvait arriver à quelqu’un. Mais il en avait assez de recevoir les remarques de cette fille comme-ci il avait tous les tords. Il reposait sans se presser les objets là où il les avait trouvés.

Si tu veux te laver tu peux prendre ma salle de bain. Excuses moi de ne pas te proposer un petit déjeuné au lit, ce n’est surement pas une bonne idée.

Il attrapait un paquet de gâteaux qu’il y avait posé là et se retournait en s’appuyant contre la commode. L’humour était surement le meilleur remède. Il toisait cette femme en ne sachant plus quoi lui dire et il ne voulait pas devenir désagréable avec elle.

C’est seulement après quelques secondes qu’il finit par soupirer en reposant le paquet de gâteaux pour fouiller dans ses affaires afin de trouver son téléphone portable. Après quelques temps, il le trouva à l’intérieur de la poche de son pantalon qu’il avait porté la veille. Il vérifiait qu’il avait encore de la batterie avant de le tendre vers elle.

Si tu veux appeler quelqu’un pour qu’on vienne te chercher.

(a) blue moon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayala Al Shakir
JE SUIS À PROVIDENCE
JE SUIS À PROVIDENCE
avatar

je suis à Providence depuis le : 03/06/2018 et j'ai rendu : 70

MessageSujet: Re: Y'a des bugs dans ma tête, quand j'écrase mes cigarettes (Aiden & Ayala)   Mer 27 Juin - 9:59

 Y'a des bugs dans ma tête, quand j'écrase mes cigarettes

Aiden Austins
&
Ayala Al Shakir

Comme si quelqu'un te criait d’arrêter de lui reprocher la situation. Tu ne réponds pas. Tu te sens tellement ridicule de ce que tu dis. Chaque paroles sortantes est encore plus immature et irrespectueuse. Pourtant, tu t'en recomptes qu'après les avoir enfin sorti à pleine voix. Tu as envie de te cacher, de sauter par la fenêtre les yeux fermés.  Tu aimerais t'excuser d'avoir était aussi impoli, ce que tu n'es pas normalement. Tu le regardes, il rit, il se moque de toi. Tu veux faire croire que tout va bien mais même ton silence  te trahie. Tu as peur. Tu n'as pas l'habitude. Tu ne sais quoi faire, tu es stressée alors que lui, il reste calme. Sauf que ça ne te détend pas. Les méchants mots ne sont pas vraiment contre lui, mais contre le reste. Dans un murmure, un souffle, une excuse.

- Désolé.

Tu ne sais pas s'il t'a entendu mais c'est dit. Son rire, sa remarque, tu t'en fiches un peu. Il répond à ton mauvais comportement en se passant à l'égal. Vous irez pu rigoler de la situation calmement, se dire que ce n'est qu'un mauvais moment comme ça, que ce n'était pas grave et qu'il ne fallait pas dramatiser. Mais tu as fais l'inverse. Tu dis n'importe quoi qui te passe par la tête comme ça. Tu dramatises beaucoup trop, c'est un gène familial en même temps.

- Tu n'as pas de colocataire ?

Tu poses cette question calmement, elle est simple. Tu as réussi à redevenir normal pour le moment. La différence s'entend légèrement, pas de pique, aucun mot sur le ton sec, tout est dit normalement. Il cherche quelque chose dans les tiroirs, mais il ne trouve rien. C'est dans sa poche de jean. En voyant le téléphone d'Aiden, tu te rappeler que tu ne sais pas où est le tien. Des regards sur la pièce dans l'espoir de voir ton écran, ce n'est pas le tien qu'il te tend mais le sien. Tu hausses un sourcil en le regardant. un merci en prenant l'objet, tu te demandes qui appeler. Peut être Jade ? Ta petite sœur est une Goddard aussi, alors tu commences à taper son numéro sur le clavier.


camo©️015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Austins
JE SUIS À PROVIDENCE
JE SUIS À PROVIDENCE
avatar

je suis à Providence depuis le : 04/06/2018 et j'ai rendu : 43

MessageSujet: Re: Y'a des bugs dans ma tête, quand j'écrase mes cigarettes (Aiden & Ayala)   Mer 27 Juin - 14:58


feat @Ayala Al Shakir

Aiden ne savait pas si c’est ses remarques ou l’ambiance régnante qui devenait invivable, mais Ayala semblait tout à coup changer de comportement. La tension qui était jusqu’ici présente disparaissait peu à peu. Il avait entendu son désolé, il ne l’avait pourtant pas relevé. Il n’était pas du genre à attendre des excuses, il avait d’ailleurs tendance à avoir beaucoup de mal à le faire. Il préférait le montrer dans son comportement qu’il s’en voulait plutôt qu’à travers des mots. Il était plus à l’aise avec ça. Il se disait donc que ça ne servait à rien de souligner ces mots.  

Le jeune homme s’asseyait sur le lit après que la belle blonde prit son téléphone portable. Il restait silencieux un moment sans répondre à sa question. Il se retournait vers le lit vide à l’autre bout de la pièce pour l’observer avant de reporter son regard vers Ayala en hochant légèrement la tête.

Si, il y a Billy normalement. Mais elle est à Singapour, ne t’en fais pas personne ne saura. De toute façon même si elle nous avait vu c’est pas vraiment son genre, je veux dire.. de colporter des ragots.

Il n’avait pas une confiance aveugle envers sa colocataire mais il savait qu’elle était droite dans ses baskets et qu’il ne risquait rien. Au contraire, si des rumeurs commençaient à naitre au sein de l’université, ça serait surement à cause des personnes qui la verront sortir de cette chambre. La capacité des humains de se mêler des choses qui ne leurs regardent pas était assez impressionnante. Dans tous les cas, pour sa part, il n’irait en parler à personne ou peut être à son meilleur ami quand il le croisera mais il savait que ça resterait entre eux.

En fait, je ne dirais rien à personne. De cette histoire. Si ça venait à se savoir je sais très bien que les commentaires désobligeants des gens, ils ne seront pas tournés contre moi mais contre toi. Et ça ne regarde personne. Donc je ne dirais rien.

Pour la première fois depuis son réveil, Aiden daignait enfin esquisser un petit sourire à cette fille. Après tout il n’avait plus besoin de se montrer si froid et désagréable envers elle, il avait baissé sa garde, il semblerait que elle également. La situation semblait moins dramatique, c'est pourquoi il reprenait en riant faiblement.

En tout cas… la soirée devait être mouvementée hier hm.. je déteste les soirées. Ça va pas aller en s’arrangeant.

(a) blue moon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayala Al Shakir
JE SUIS À PROVIDENCE
JE SUIS À PROVIDENCE
avatar

je suis à Providence depuis le : 03/06/2018 et j'ai rendu : 70

MessageSujet: Re: Y'a des bugs dans ma tête, quand j'écrase mes cigarettes (Aiden & Ayala)   Sam 14 Juil - 11:55

 Y'a des bugs dans ma tête, quand j'écrase mes cigarettes

Aiden Austins
&
Ayala Al Shakir

L’esprit sous le silence des anges. Le repose de quelques secondes. La tête tournant dans tous les sens. Le mal de crâne toujours un peu présent. L’effet du médicament commençait doucement à marcher, il était temps. Car tu n’en pouvais plus. Tu ne sais pas quel heure est-il. Tu sais seulement que le soleil est levé, et que la journée a bien commencé. Sauf que tu ne voulais pas qu’elle commence, retournez tous aux lits. Revenir quelques heures en avant. Peut être pouvoir comprendre la situation. Tu hésitais à lui redemander, mais rien n’avait dû lui revenir à l’esprit comme c’était toujours un trou noir pour toi. Tu ne le regardes pas vraiment, ton regard se promène sur les murs de la chambre, sur la couleur du plafond, la fenêtre d’à côté, sur la vue, des choses inutiles et banales, mais ça te libère les pensées pendant plusieurs secondes et c’est déjà ça de gagner. Il te répond enfin. Billy, un prénom que tu as déjà entendu. La grande sœur de Lolita. Une Osborn. Tu ne la connais pas. Tu ne sais comment elle est, tu ne peux que faire confiance aux paroles d’Aiden.

Oh tu sais, il y a bien longtemps que j’ai arrêté de penser aux rumeurs et ragots des autres. Déjà adolescente, ça me faisais doucement sourire d’entendre ça. La seule chose qui pourrait m’inquiéter serait que mes frères entendent une rumeur comme ça.

L’amour fou. Tu les aimes bien à la base. C’est eux les méchants dans l’histoire. HABIBI qui lève les yeux au ciel en te voyant rêver de rejoindre les pharaons. Luzige qui ne juge que par Dubaï, l’échangeur de sable des belles terres contre de l’argent en papier. Mais bon, personne n’est parfait. Tu souris en l’entendant. Léger mais bien là.

Dommage, j’aurais tellement envie d’être la fille dont tout le monde parlent durant trois heures avant de tomber sur une histoire.

Accompagné d’un petit rire ironique. Tu ne te moques pas de lui, mais des bêtises d’enfants dont le monde est capable. Toi aussi, ça t’es déjà arrivé de raconter une rumeur à quelqu’un d’autre, erreur de parcours qui te fait doucement sourire en y repensant.

J'imagine bien, la soirée de l'année que tout le monde a oublié à cause de l'alcool. Ou c'est l'inverse et c'était une horrible soirée où tout le monde a plongé dans les verres pour s'amuser un minimum.



camo©️015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Y'a des bugs dans ma tête, quand j'écrase mes cigarettes (Aiden & Ayala)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Y'a des bugs dans ma tête, quand j'écrase mes cigarettes (Aiden & Ayala)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PC peu compétant ...
» [Musical Halloween] premier tour [Ikitsu VS Solitary Girls]
» Dragons 3 [Topic officiel, avec spoilers] DreamWorks (2019)
» Qu'elle vous éclaire dans les endroits sombres, quand toutes les autres lumières seront éteintes
» Vos drop dans le labyrinthe !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ever true to Brown !  :: YOUR STORY ISN'T OVER :: RPS TOUJOURS EN COURS-
Sauter vers: