AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 et pour la distance de sécurité? (philecca)

Aller en bas 
Rebecca ParkerJE SUIS À PROVIDENCE
avatar
JE SUIS À PROVIDENCE
je suis à Providence depuis le : 26/04/2018 et j'ai rendu : 526
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: et pour la distance de sécurité? (philecca)   Mer 23 Mai - 2:16

Alors comme ça, l’oiseau dort au lieu de veiller pour attraper sa proie? La dégringolade a duré toute la journée, elle est descendue de plus en plus bas, catabase à la con dont elle se serait bien passée, Beck. Quand elle a tourné la poignée doucement, il y a eu un faisceau de lumière curieux et droit qui s’est étalé sur le sol jusqu’au pied de la fenêtre, elle a reconnu la crinière tordue de Philéas, de là, mais elle bougeait pas de l’encadrement, elle jouait avec sa clé au bout des doigts, le cling-cling rassurant lui montait aux oreilles. Mais voilà au bout d’un moment il faut refermer le portail vers le reste du monde, quand le noir de la pièce se mit à embrasser son visage, Beck s’interrompit de nouveau, une machine endommagée sans aucune instruction complémentaire, juste le léger flottement de sa respiration qui parfois retombait. 


Il lui avait déjà dit Phil, que c’était flippant l’espèce d’articulation entre ses regards, elle les perdait souvent quand il ne fallait pas, au pire moment, ça la rassurait qu’il dorme, s’il dormait elle ne risquait rien, elle pouvait rester le front contre la porte encore dix, vingt, trente secondes, sans avoir l’impression d’avoir le pied sur une mine, sans redouter la détonation, le tic-tac avant la révélation, le crocodile.

@philéas adlane
Philéas AdlaneJE SUIS À PROVIDENCE
avatar
JE SUIS À PROVIDENCE
je suis à Providence depuis le : 30/04/2018 et j'ai rendu : 243
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: et pour la distance de sécurité? (philecca)   Lun 11 Juin - 9:48

de loin, on aurait pu croire à un gosse emmitouflé dans sa couverture. qui lui arrive pas au niveau des hanches, mais jusqu'au cou. la respiration douce, régulière, des bonnes nuits de sommeil. mais le voilà qui s'agite, une main repousse la couverture, alors que l'autre agrippe son oreiller. la fin de son cauchemar lorsqu'il ouvre les yeux. encore dans la zone neutre entre le rêve et la réalité. le sang s'efface de sa rétine, alors que les nuanciers de gris reprennent leur place. les yeux plissés pour mieux percevoir les ombres. une autre respiration que la sienne remplit le silence.
les ombres ne bougent pas. les rideaux sont fermés, impossible de percevoir le bruissement des feuilles sur le mur opposé. nul mouvement pour rallumer la lumière, persuadé que ça ferait juste fuir la douceur des ombres inconstantes. et puis les mèches brunes dansent une valse infini au rythme de la respiration de parker. la voix encore rauque de celui qui émerge à peine. « becca ? qu'est ce qui se passe ? » l’inquiétude légère de sentir l'abattement dans l'immobilité d'un corps qui devrait déjà avoir atteint son lit. « becca ? »

@Rebecca Parker
Rebecca ParkerJE SUIS À PROVIDENCE
avatar
JE SUIS À PROVIDENCE
je suis à Providence depuis le : 26/04/2018 et j'ai rendu : 526
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: et pour la distance de sécurité? (philecca)   Lun 11 Juin - 17:04


Visage entre deux teintes, les peintures de la nuit qui souvent laissent ressortir un pan du ciel, elle sent encore le ciel chargé d’électricité, ses joues moites, les vieux scooters dévalant dans les rues qui glissent sur le goudron tout chaud, elle voit le feu passer du rouge au vert quand elle s’arrête pour traverser. C’est exactement la même chose - les oreilles de Rebecca bourdonnent, elle a tout entendu, l’accent de Philéas résonne mais c’est peut être sa caboche, elle, débordant de mots, de phrases accumulées, Philéas est une ombre à laquelle elle veut se mêler.



Sa veste quitte ses épaules et Rebecca sent sa peau à découvert comme agressée, le changement de température, ses mains qui s’empressent de retirer ses pompes en la faisant se tenir sur une jambe puis l’autre, Parker se précipite pour ne plus sentir l’extérieur sur elle, son jean trop rêche, ses lunettes de soleil mais pour les jours de pluie: Tout est abandonné au sol dans une pile dramatique, elle penserait en temps normal. Mais elle s’en fout, éperdument. Elle s’assied au bord du lit de l’anglais et se plie en deux, en quatre pour se confondre au matelas, bientôt elle gigote, se tord pour atteindre l’animal déphasé et croiser son corps et le sien. Rebecca agrippe, se love, s’approprie l’espace de ses bras.
 
Philéas AdlaneJE SUIS À PROVIDENCE
avatar
JE SUIS À PROVIDENCE
je suis à Providence depuis le : 30/04/2018 et j'ai rendu : 243
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: et pour la distance de sécurité? (philecca)   Mar 12 Juin - 0:05

all these thoughts keep me up at night
I can't think straight, need the light




le silence éclate les tympans de l'anglais. peu habitué à la longueur des nuits sans bruits. et puis, ses froissements de tissus qui le font cligner des yeux. ce sont les couches qui heurtent le sol une à une. sans attendre l'accord de l'anglais. en suivant ses propres lois. à l'aube d'être nue, de découvrir toutes les parcelles de sa peau. elle est fragile. la doll émouvante et sans sourire. il l'aurait attiré à lui, venir se perdre sous le réconfort d'une couverture trop grande pour un seul corps. il l'aurait pris dans ses bras, mis en sécurité derrière une barrière de murmure et de caresses.
si elle ne l'avait pas fait avant.
ils sombrent dans le décor. faisant fit des ombres. ils font partis de ces nuances qui se mouvent sans demander la permission à l'agencement de la peinture. d'un geste, philéas replace la couverture sur eux. les noyer dans un nuage de matière. douceur et sérénité. ses bras qui couvrent l'enveloppe corporelle éteinte. hésitant, une jambe s'entremêle aux siennes, sans forcer. mouvement mécanique de ses doigts qui caressent sans répit les mèches folles de becca. l'anglais, les tympans surchargés, à paradoxalement peur de briser le silence. comme si la moindre fausse note allait fissurer la brune. comme si il ne fallait qu'une mauvais prononciation pour qu'elle fuit dans la froideur de ses propres draps. mais philéas il est prêt à faire le saut de l'ange. et de s'enfoncer dans le gouffre en lui tenant la main. si elle le lui demandait. « beck. parle moi. raconte moi ton histoire. »

@Rebecca Parker
Rebecca ParkerJE SUIS À PROVIDENCE
avatar
JE SUIS À PROVIDENCE
je suis à Providence depuis le : 26/04/2018 et j'ai rendu : 526
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: et pour la distance de sécurité? (philecca)   Mar 12 Juin - 2:09


You take the words right out of me
But it feels alright, to let this be

« Phil, tu veux des enfants, un jour? » Rebecca n’y est pour rien si les lumières tardives viennent s’engouffrer au fond de ses iris déjà indécemment vifs, elle veut bien de ses yeux mais elle sait pertinemment qu’il ne captera que les sons tétanisés échappés de sa bouche, bestioles contrariées, il voulait l’entendre, elle lui fera un concert, il restera jusqu’à la fin pour lui demander les chansons dont les paroles veulent rester sous la peau et créer un mirage de poèmes, il écoutera jusque les dernières notes, elle reprendra son souffle et se fera peur s’il le faut.
Rebecca bouge, incapable de se tenir, elle cherche leurs visages au même niveau, s’y reprend à deux fois, sans lui retirer ses tentatives, non, elle est tentée de l’imiter plusieurs fois en fait, c’est vrai. Ses pieds, elle les pousse avec les siens dans un spasme enfantin qui ne va pas trop avec elle, c’est comme si elle avait recraché tous ses poumons avant de rentrer à l’intérieur de la chambre, qu’il ne lui restait rien de ses phobies sociales, de la peur panique du contact et des répercussions.
Rebecca, ensemble foireux, l’album où la moitié des paroles parlent d’une fille comme une mauvaise graine qu’on a retrouvée, plantée dans la cage thoracique et depuis, on cherche un moyen d’y mettre les mains, elle sait déjà, Beck qu’elle a perdu des points de vie avec Philéas, mais voilà, elle sait aussi qu’il est dans la listes des morceaux depuis le début, quand les filles étaient penchées au dessus du téléphone d’Ilse, quand Nyla a tourné la tête vers Beck qui fumait pour lui retirer la clope des mains, l’écraser sur le muet, et dans le pourpre du ciel, elle suivait le fil, de la mante au crocodile, Beck s’était jurée de pas commencer la partie. 

Et elle l’avait pas fait.

Parce que c’était pas un jeu.
« Phil j’ai besoin de toi. »
Philéas AdlaneJE SUIS À PROVIDENCE
avatar
JE SUIS À PROVIDENCE
je suis à Providence depuis le : 30/04/2018 et j'ai rendu : 243
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: et pour la distance de sécurité? (philecca)   Mar 12 Juin - 10:29

spent 24 hours
I need more hours with you



« peut-être, surement. je sais pas si ce sont les conventions sociales qui font leurs effets, mais oui. » conventions sociales des familles. être marié, avoir des gosses, un boulot stable et nue santé de fer. mais philéas se prétendait trop jeune pour pouvoir se préoccuper d'autre chose que de sa santé. les leurres ne marchaient pas sur des yeux avisés. tout le monde était perdu, dans les relations sociales, les échecs. on marchait droit en espérant ne pas s'écarter du chemin censé être le bon. en espérant garder tous les espoirs et choix nécessaire pour arriver à une vie banale. personne ne dérogeait à la règle, ceux qui s'écartent du chemin se contentent d'accepter le revirement de situation, aussi facilement  qu'un changement de t-shirt.
quoi ? tu veux en faire avec moi ? c'est ce qu'il aurait pu sortir. si l'atmosphère n'avait pas été aussi lourde. si elle ne s'affaissait pas sur les épaules de philéas. atlas d'une nuit. la poupée se débat, les bras s'ouvrent pour la laisser fuir. un piège qui n'en est pas un. aucune définition de proie ou prédateur ce soir. « dis moi ce que je peux faire pour toi becca. » si philéas avait été devin, il aurait essayé de régler son problème dans la seconde. murmure qu'il espère inaudible, mais qui dans le silence, fait vibrer l'air de toute la chambre. « et je le ferais. »


@Rebecca Parker
Rebecca ParkerJE SUIS À PROVIDENCE
avatar
JE SUIS À PROVIDENCE
je suis à Providence depuis le : 26/04/2018 et j'ai rendu : 526
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: et pour la distance de sécurité? (philecca)   Mar 12 Juin - 12:55


Jump into something real
Even though I'm cautious, I just like the way it feels

Répéter son nom, il allait se fixer, rester pour toujours dans sa tête, au moins elle l’aurait là, et surtout ne pas se défaire immédiatement de l’enchevêtrement de leurs affections, ce serait plonger dans un décor d’hiver sous des balançoires alourdies par la neige, elle voyait déjà le paysage de ses mauvais rêves se dessiner, n’étant pas compatible avec, sûrement destinée à tout détruire, ça et la réponse de Philéas s’infiltrant sous la chair comme une lame aiguisée, les mains de Beck gardant une chaleur obligatoire qu’elle se refusait à lui voler, maintenant car il semble dompter l’espèce de tempête débarquée dans la chambre avec elle. Rebecca échappe une fraction de seconde, remarque le lit vide en face, il est pas trop tard pour le rejoindre et garder au fond de la gorge le trou de verre brutal déterminant si oui ou non elle survivra à un démantèlement de toutes ses valeurs, les unes, après les autres. Alors s’il te plait dis-moi que c’est pas grave si je peux pas t’en faire des enfants.
« Je sais pas, peut être qu’à force si on le fait plein de fois, peut être que ça fonctionnera? Parce que au fond, c’est juste le diagnostic actuel, ouais ça veut rien dire, j’veux dire, ça va. Tu peux me rendre pas stérile, tu crois, c’est possible? »
Rebecca, traînée de poudre dans la continuité de Philéas, tombant doucement hors de son champ de vision, elle se calait là où sans le regarder, elle pouvait encore regarder son lit tout vide, imaginer qu’elle allait le quitter - au moment où elle aurait dû le quitter. - Elle devrait pas garder son corps contre le sien sans rien lui donner de plus, c’était pas normal.
Philéas AdlaneJE SUIS À PROVIDENCE
avatar
JE SUIS À PROVIDENCE
je suis à Providence depuis le : 30/04/2018 et j'ai rendu : 243
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: et pour la distance de sécurité? (philecca)   Mer 13 Juin - 0:05

and in the afterlife, tell me we’ll be fine

je le ferais. il aurait du se taire. de peur de pas tenir sa promesse. de peur de pas remonter à la surface assez tôt. de se noyer à quelques centimètres de l'oxygène. ses mains auraient voulu attraper son visage. la regarder dans les yeux. l'entourer de ses bras pour la bercer plus longtemps que l'aurait fait un conte de fées. l'inconfort dans la position pas assez stable de becca fait vibrer philéas. au lieu de se laisser fondre aussi vite qu'un iceberg (pas celui du titanic), il se redresse sur le coude. la position pas confortable de ceux qui veulent prendre de haut. phil il veut juste apercevoir sa rétine. « attends attends attends .. t'es entrain de me dire qu .. que tu veux qu'on fasse l'amour, pour que je te rende fertile ?? » demande. affirmation. la ponctuation déraille et se perd dans le lit encore froid. il n'y a plus personne pour l'aiguiller. débrouille toi pour tout remettre à l'endroit phil. alors qu'à ce moment là, il est encore plus bancale que la tour de pise. « ça marche pas comme ça becca. » le désolement dans sa voix. il ne s'excusera jamais assez pour noyer son espoir aussi rapidement. l'attraper par le cou et lui briser la nuque, aurait surement été aussi efficace. mais il refusait de lui faire gagner de l'espoir, avec la seule illusion qu'il aurait pu profiter d'elle. hors de question que celui qui joue des poings pour la sécurité de ses paires, mentent dans la douceur de ses draps, à la seule fille à qui il autorise d'y passer la nuit. pour rajouter une croix blanche (voire deux) sur son tableau de chasse mentale. l'inquiètude dans le résultat d'un réveil trop saccadé. « est-c ... est-ce que t'as bu ? » pourtant, il n'y avait aucune effluve d'un degré trop fort. aucun signe de tableau flou dans les yeux noirs de la belle. seulement le désir de fuite face à un danger invisible. le danger que philéas ne savait pas qu'il représentait. parker semblait en avoir peur. de l'accompagner dans les profondeurs de l'eau, pour découvrir son territoire.

@Rebecca Parker
Rebecca ParkerJE SUIS À PROVIDENCE
avatar
JE SUIS À PROVIDENCE
je suis à Providence depuis le : 26/04/2018 et j'ai rendu : 526
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: et pour la distance de sécurité? (philecca)   Mer 13 Juin - 4:23



Rire étouffé aussitôt remplacé par les bruits sourds de son organisme battant à toute allure, nerveux il se déguise en prince sans couronne, une seule larme sous une coupole de verre, pour y rester, un des ces dommages irréparables dans les contours mortels, la sensation des agrafes pinçant la peau après avoir laissé les sutures faire tenir l’ensemble chaotique. Elle voyait bien, Rebecca, ce qui allait avec la médecine moderne, le progrès qui n’empêchait pas des corps de se tordre, des lignes inexactes, imparfaites de couvrir les individus. « Non, c’était bête de ma part, c’était bête. »
Elle est heurtée par les dimensions trop douces de la scène, qui veulent confondre les meubles, le sol et le plafond, il est la seule part d’ombre et il a décroché le téléphone pour répondre à son appel malgré le grésillement en continu, Philéas garde la ligne courbée au dessus d’eux, fil directeur, impossible de le lui faire le couper, c’est comme s’il tendait le bras, la main, la déployait pour l’atteindre, Rebecca est juste sous son nez, elle se redresse, s’assied, lui donne l’espace d’une minute l’illusion de tenir dans le fossé entre ses deux poumons. 
Les yeux noirs de la japonaise parfois dressaient un portrait lucide d’elle où les vagues d’indécence prenaient à leur source les contours nocturnes, elle, ses mots vifs, ses doutes écrasés pour mieux avancer, elle, ses désirs, inavoués.
Quand tout son corps resta dans l’étreinte d’une inquiétude légitime elle garda la tête haute, pour le regarder, lui faire entendre son souhait le plus cher mais sa poitrine se gonflait et se dégonflait comme un ballon, trop vite, trop fort, très vite, les pleurs envahissaient ses joues en déferlantes, c’était à elle de faire quelque chose, elle devait rien devoir à qui que ce soit. « M-mais c....comment ça m-marche alors-? »
Philéas AdlaneJE SUIS À PROVIDENCE
avatar
JE SUIS À PROVIDENCE
je suis à Providence depuis le : 30/04/2018 et j'ai rendu : 243
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: et pour la distance de sécurité? (philecca)   Lun 23 Juil - 22:26

sent up a flare, i need love and devotion


« pas si bête si j'avais des super pouvoirs. » mais la cape ça faisait bien longtemps qu'elle s'était emmêlée et déchirée. phil n'avait rien en commun avec les héros de la télé. il ne vagabondait pas dans les couloirs à la recherche d'âmes perdues à sauver. un chat dans un arbre. les courses d'une vieille à porter. phil, il suit des yeux les mouvements de la belle catastrophée à ses côtés. ses rétines suivent le mouvement des ombres fluctuantes. copycat de sa position, le dos droit appuyé sur le mur, il l'entoure de ses jambes. une main passée autour de sa taille pour l'attirer doucement contre lui. faisant office de dossier. acceptant inconsciemment de devenir ce qu'elle voulait. essayant de paraître aussi discret que le bruit d'un drap qui se froisse. « tu fais des examens pour voir si c'est définitif ou pas. si ça peut s'arranger ou pas. » son menton heurte sa tempe dans un mouvement maladroit. peut-être une tentative de berceuse avortée. peut-être le toucher délicat de ses lèvres sur sa peau négligée. « je suis désolé. » fallait bien que quelqu'un le fasse. s'excuser. pour les malheurs imposés. pour les résultats d'examen, pour avoir fait résonner son crâne. peu importe si il arrivait à dissiper le malheur de son visage rien qu'une dizaine de secondes.

@Rebecca Parker
Rebecca ParkerJE SUIS À PROVIDENCE
avatar
JE SUIS À PROVIDENCE
je suis à Providence depuis le : 26/04/2018 et j'ai rendu : 526
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: et pour la distance de sécurité? (philecca)   Mar 24 Juil - 15:22

I know we pushed it all to the limit
And I know I won't give you up for a minute
If it's alright, if it's alright

Maintenant elle se taisait, sur ses joues les sanglots se transformaient de rivière à ruisseau, elle expirait. Elle avait l’air d’une fille toute jeune qui peut pas retenir l’angoisse d’une chute, elle avait sans doute autre chose d’égratigné que les genoux, mais elle le connaissait, il poserait pas les questions qu’elle voulait pas qu’il pose, et il dirait ce qui doit être dit quitte à casser le masque du soir en deux. Ça fait passer le calmant dans son système plus doucement, elle enregistre les informations à deux à l’heure mais elle le fait.

Quand ils s'enlacent elle a l’impression d’avoir déclenché un calcul bien précis, en renonçant aux fils de fers retenant son corps en l’air, Rebecca remplit l’espace vide des bras de Philéas, elle détestait trouver le courage de le tenir seulement à la conclusion d’une mauvaise journée, retenir l’envie de déverser sa détresse dans des baisers. On appellera ça un jour sans. Si les regards ne se croisent pas elle veut lui parler, quand même. « Pourquoi tu t’excuses? » Il peut entendre un sourire à la fin de sa phrase, il a l’air d’allumer les visages des gens dans les heures sombres, comme pour atténuer le choc, ou peut-être que c’est Phil qui la retient avec la poigne qu’on ne lui soupçonnait pas. Rebecca en est à ce moment précis où le sommeil veut bien interrompre le flot des pensées interdites. Elle cherche la main de l’anglais à tâtons. « Merci. »

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: et pour la distance de sécurité? (philecca)   

 
et pour la distance de sécurité? (philecca)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NIVEAU DE SÉCURITÉ REQUIS POUR HAÏTI.
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ever true to Brown !  :: YOUR STORY ISN'T OVER :: RPS TOUJOURS EN COURS-
Sauter vers:  
LES TOP-SITES


CONTACTER LE STAFF